Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 06:35

Chacun a désormais les résultats scolaires en tête : les élèves et bacheliers sont loin d’être suffisamment préparés pour endurer les rigueurs de la discipline universitaire. Je ne reviens pas sur l’indifférence des autorités préfectorales et municipales qui a conduit au tragique discrédit de  l’enseignement pré-universitaire à Fria : le manque d’accompagnement pédagogique solide qui aurait peut-être permis de préserver le niveau d’exigence, bousillage des programmes  scolaires qui affecte autant le niveau des élèves que le moral des enseignants qui mesurent chaque année la dégradation du niveau de leurs élèves. Que faut-il faire  pour sauver les élèves et bacheliers de Fria ?

 

Il faut ouvrir les fenêtres. Pour les autorités préfectorales il s’agit d’aérer la vision sur le système éducatif, raisonner différemment pour enrichir les valeurs à l’aune desquelles sera donner à chaque élève et bachelier sa chance de réussir et à chaque enseignant la possibilité de se perfectionner davantage. Une façon de rompre cet engrenage délétère consiste à offrir à la jeunesse et au corps professoral de  Fria l'opportunité de mener, dans une bibliothèque vivante, des recherches pour répondre aux exigences de l’excellence.

 

Faut-il réitérer que l’accompagnement  scolaire des jeunes  constitue un enjeu stratégique pour les autorités de Fria qui doivent cesser d’attendre un « grand soir » qui, miraculeusement, résoudrait leurs problèmes de l’enseignement secondaire. Il est temps d’agir car chaque année qui passe dilue un peu plus à Fria le rayonnement de la pensée et de la recherche de connaissances nouvelles, conséquence directe de l’abandon scolaire et la dégradation de l’enseignement, du primaire au baccalauréat. Si non, nous risquons de perdre la bataille de l’intelligence qui sera la grande bataille des siècles avenir.

Je sais que mes opinions dérangent; mais je ne regrette point, car ce que je trouve plus dérangeant c'est l'absence de vision réelle, d'un véritable plan d'action  pour le développement de cette ville et ses collectivités locales, c'est également de voir les autorités continuer de prendre en otage cette localité en cachant aux populations la vérité sur les possibilités financières de la préfecture et la municipalité pouvant favoriser un meilleur accompagnement de la jeunesse qui se débatte désespérément pour résister à l'injustice des responsables politiques de la ville qui attendent que ce soit la jeunesse qui règle les problèmes de jeunesse... 

  

Les mesures que je propose entre autres, fortes et symboliques, constituent les principaux leviers pour relancer le système éducatif à Fria : sortir du conformisme, de l'immobilisme et du"politiquement correct" qui sévit sur l'administration préfectorale et municipale, concevoir un plan d'action visant à réaliser les infrastructures nécessaires à l'émancipation de la jeunesse, orienter de manière responsable, intègre et transparente les ressources financières de la ville vers la réalisation correcte des projets ciblés prioritaires à cet effet, mettre la jeunesse au centre des politiques de la ville car c'est bien elle qui constitue l'avenir de celle-ci, bien plus responsabiliser les équipes pédagogiques, revaloriser la culture de l’excellence en renforçant le système d'évaluation scolaire pour inciter les élèves à plus de rigueur dans l'apprentissage, faire de tous les professeurs les comptables de la réussite ou de l’échec des élèves en leurs concédant les moyens nécessaires à l’exercice de leur fonction exaltante, noble et laborieuse.

 

Prendre des mesures adéquates pour rendre le pouvoir aux enseignants du secondaire et inviter les candidats à déployer plus d'effort instillera une culture de résultat et de l’efficacité qui changera les réalités sur le terrain. Il n’est que trop temps de passer des discours aux actes   

Partager cet article

Repost 0
Published by Camara aboubacar - charles- Administrateur délégué/ARDST/ France - dans Libre expression
commenter cet article

commentaires

BALDE Mamadou " MAJOR" 01/10/2007 23:19

IL N'Y A QUE LA VERITE QUI DERANGE...
Chers frères, c'est avec plaisir que j'ai lu ce message concernant les études à Fria ainsi que cette vérité vis à vis des autorités de fria.
En effet frère Charles, il n'y a que la vérité qui derange et rassure-toi que t'as bien fait de le souligner car la "charité bien ordonnée commence par soi-même". Néanmoins, comme "Mieux vaut deux tu l'auras". J'aimerais seulement attirer votre attention par rapport aux différents collectes que vous amenez pour cette couche vulnérable de Fria; car je pense qu'il faut mieux consacrer pour temps ces offres à l'achat de livres pour mieux nous occuper de la jeunesse de Fria qui devient de plus en plus et du jour au jour non intéressée par les études. C'est l'occasion encore pour moi de saluer votre bravour ainsi que le maximum d'abnégation que vous faites et continuez à faire pour la bonne marche des activités sur Fria.
Je ne saurais terminer ce message sans penser à mes parents du côté de cette belle cité ainsi que tous les amis ainsi que mes frères SAIKOU YAYA BALDE et BALDE MAJOR (du Développement d'ACG). Merci une fois de plus de ce "coût de gueule" frère et dors tranquille.

DIALLO OUMAR/ QUEBEC/ CANADA 30/09/2007 12:37

Monsieur CAMARA tes opinions sur la problématique de l'éducation à Fria sont très encourageant et nous vont droit au coeur car si les FRIAKAS ne s'expriment pas sur ces questions qui interpellent tous et se cachent derières l'injustice des autorités préfectorales et municipales, alors comment pourrait-ont éviter la dégradation de l'éducation à Fria. Il faut donc indentifier les maux pour pouvoir apporter des solutions conséquentes.

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France