Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 12:36

jean-marie dor

Après l’annonce par l’opposition radicale le week-end dernier de suspendre sa participation du processus électoral, nombreux sont aujourd’hui des Guinéens qui s’interrogent sur la position de l’UPG de Jean-Marie Doré par rapport à cette décision de l’ADP et du Collectif. En effet, bien que siégeant à la CENI sous la bannière de l’opposition, l’UPG ne rate aucune occasion de marteler urbi et orbi son centrisme. Cette fois et face à l’enjeu que comporte la question, l’UPG est condamnée à choisir impérativement entre le camp du Boycott et celui de la participation au processus électoral. Car, la question ne laisse aucune place pour une troisième alternative, c’est-à-dire celle d’une position médiane qui conviendrait la mieux à l’UPG. Joint cet-après midi, quelques heures seulement avant la réunion du bureau politique national de l’UPG, voici ce que Jean-Marie Doré a déclaré à Guinéenews©. Lisez ! 

Q: Est-ce que l’UPG souscrit à la décision de l’ADP, du Collectif et du CDR de suspendre leur participation du processus électoral ?

Jean-Marie Doré :
Mais tout ce qui concerne les élections, concerne tout le monde y compris la mouvance. Tout parti qui doit aller aux élections, doit être attentif à tout ce qui se dit et qui se fait. Il faut voir le motif allégué par l’ADP et le Collectif. Ils veulent que les élections soient transparentes et que les actes posés le soient devant tout le monde et qu’on connaisse les tenants et aboutissements de ces actes. Il faut être fou pour ne pas accepter cela. Celui qui veut aller aux élections et avoir son suffrage compté comme tel et voté par les citoyens… Je crois que tout le monde adhère, maintenant la méthode du rejet de cela peut varier. Mais, l’argumentaire est le même chez tous les partis politiques. Personne ne veut qu’il y ait la tricherie et pour éviter les tricheries, il faut que la révision soit faite de manière claire, qu’on sache que le monsieur qui procède à l’enrôlement ne soit pas aux services d’un des partis. Or, tout laisse à penser que l’obstination viscérale du gouvernement à garder WAYMARK, peut-être expliquée par un faisceau de raisons. Est-ce qu’on doit être complice des actes frauduleux ou censés être frauduleux que l’on est en train de poser ? C’est toute la question. Je crois qu’ils ne veulent pas s’associer aux actes que l’on pose pour ne pas en adosser la responsabilité. Parce ce que si on s’engage… on prend le train en marche, on ne sait pas quelles sont les marchandises qui se trouvent dans les wagons de derrière ou de devant. Si on arrête le train pour trafic de drogue, tous les passagers seront fouillés. Ici, la question va de soit. Tous les partis politiques, je crois sont intéressés. Ceux qui disent que c’est une bonne affaire que d’aller dans les conditions actuelles aux élections et ceux qui veulent autre chose que ce qui a été fait jusqu’à maintenant.


Q: En clair vous rejoignez l’ADP et le Collectif dans leur stratégie de bouder le processus électoral ?

Jean-Marie Doré :
Non, nous partageons l’argumentaire de l’ADP et du Collectif. Il faut que ces élections soient des élections propres parce qu’il s’agit du vote. En démocratie, ce sont des citoyens qui élisent leur dirigeant. Si le choix des citoyens est biaisé, on n’est plus en démocratie. Il ne faut pas que le choix des citoyens soit biaisé. Il ne faut pas que qu’un parti en mette davantage dans son assiette que les autres même si les conditions ne sont pas remplies pour que ce parti ait le nombre envisagé. Mais, ce sont les méthodes qui varient et la meilleure méthode est de s’abstenir de participer aux processus… Est-ce qu’il faut s’engager dedans pour que ça soit propre ou accepter tout ce que fait le gouvernement même si c’est contraire aux intérêts des partis politiques et de la Guinée. Tout cela, c’est une question de méthode. Nous, notre parti se réuni ce soir pour se déterminer par rapport à cet ensemble de faits.


Q: Est-ce à dire que vos représentants ne siégeront plus aussi à la CENI ?

Jean-Marie Doré :
Mais bien sûr. Eux, ils sont des commissaires de la CENI, ce sont les politiques qui ne vont pas participer. Ce n’est pas du tout la même chose. Les commissaires constituent la CENI. Nos représentants politiques qui doivent assister aux réunions, ce sont eux qui s’abstiennent. Ce n’est pas la même chose.


Entretien téléphonique réalisé par Camara Moro Amara


Partager cet article

Repost 0
Published by CAMARA MOMO - dans Activités politiques
commenter cet article

commentaires

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France