Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 15:41

Dans la farandole du temps qui s’égraine inexorablement, 2012 aura enregistré d’importants faits à l’actif de la diplomatie guinéenne. C’est dans ce cadre qu’on pourrait évoquer les 18 visites d’Etat effectuées par le Président de la République à l’étranger, allant de la Suisse au Nigeria, en passant par Addis Abeba pour le sommet de l’Union Africaine, le Sénégal, la Cote d’Ivoire, Abu Dhabi, la Corée du Sud, le Cambodge, l’Arabie Saoudite, le Brésil, la Malaisie, Abuja pour le sommet de la CEDEAO, la Thaïlande, le Ghana, la France et la République Démocratique du Congo pour la participation guinéenne au 14ème sommet de la francophonie.

Parallèlement, Conakry aura reçu en 2012 les visites des Présidents sénégalais, ivoirien, sierra léonais, libérien, mais aussi celles des premiers ministres comme Guillaume Soro, et celui du Sénégal. Sept envoyés spéciaux et 91 autres délégations étrangères de différents pays et institutions ont séjourné en Guinée. Au total, le Président de la République a nommé dix nouveaux ambassadeurs et reçu les lettres de créance de 10 ambassadeurs étrangers accrédités auprès de lui par ses homologues du monde. Une dizaine de nouveaux autres ambassadeurs étrangers non résidents à Conakry sont en attente pour la présentation de leurs lettres de créance. La Guinée aura, d’autre part, décerné cinq distinctions honorifiques aux diplomates étrangers en 2012 pour services rendus au registre de la coopération bilatérale. Au nombre des bénéficiaires de ces distinctions figurent deux dames Madame Patricia Moller et Dr Aisha Laraba Abdulahi, respectivement ambassadeurs sortants des Etats Unis d’Amérique et du Nigeria.

L’autre fait marquant qui aura révolutionné le mode opératoire de la diplomatie guinéenne en 2012, est le changement intervenu en octobre dernier à la tête du département des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger, devenu Ministère d’Etat avec la nomination du Ministre Lounceny Fall comme nouveau Boss de notre diplomatie. Ce qui est en fait un come back aux affaires pour ce diplomate de carrière, ancien premier ministre et chef du gouvernement, qui avait déjà été ministre des affaires étrangères de 2002 à 2004.

Et à peine 3 semaines après sa prise de fonction à la tête de ce ministère, Lounceny Fall, en connaissance de cause, prend le taureau par les cornes pour soigner les maux qui gangrènent et paralysent notre administration diplomatique. Des maux qui ont pour noms la vétusté, l’exigüité des locaux, la pléthore des effectifs, la sédentarisation et la non professionnalisation des agents ; toutes choses qui ont engendré la démotivation du personnel, notamment au niveau du Département central.

C’est pour corriger ces disfonctionnements que le chef de la diplomatie guinéenne a aussitôt engagé une batterie de mesures dynamiques allant de la suppression des consulats généraux à Lisbonne et Dubaï, en passant par l’annulation des actes de nomination d’un personnel pléthorique dans nos missions diplomatiques de 2009 à 2012, au rappel de fonctionnaires et à l’embellissement du Département central pour avoir un ministère relooké. Avec des bureaux aujourd’hui entièrement rénovés et propres, des couloirs éclairés, de nouvelles toilettes qui ont remplacées un environnement insalubre, la cour désengorgée, rehaussée par l’éclat de parterres fleuris rendus possibles par le rétablissement de l’eau inexistante depuis belles lurettes, l’installation de cameras contrôles. Bref, ce ministère offre actuellement un cadre de travail décent et digne en adéquation avec la vocation d’un véritable Département en charge de la diplomatie, où les conseils de cabinet jusqu’ici oubliés ont renoué avec l’exigence administrative. La motivation est donc de retour et l’espoir renait dans ce ministère qui a repris ses couleurs et ses allures.

Chemin faisant, le Ministre d’Etat Fall poursuit les activités liées à sa fonction. Après une première mission effectuée auprès du Secrétaire Général des Nations Unies à New York en qualité d’envoyé spécial du Chef de l’Etat, et rentré de Bamako où il activement participé à la réunion sur la crise malienne, mais aussi des Emirats Arabes Unis sur les pas du Président de la République, Lounceny Fall a pris part à la mi novembre à la 39ème session ministérielle de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) à Djibouti où notre pays a été désigné pour abriter la 40ème CIMAE, en juin prochain à Conakry. Et à la 69ème réunion ordinaire du conseil des ministres de la CEDEAO, fin novembre-début décembre en Abidjan, le chef de la diplomatie guinéenne a été au centre d’intenses consultations et lobbyings pour certaines grandes décisions de cette organisation sous régionale ouest africaine. Il en a été de même tout récemment à Malabo où le ministre d’Etat chargé des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger a efficacement remplacé le Président de la République au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement Afrique-Caraïbe-Pacifique qui a planché su l’avenir des ACP dans le partenariat avec l’Union Européenne. Une Union Européenne qui vient finalement de signer le 10ème FED (Fonds Européen de Développement) avec la Guinée à Bruxelles. Bruxelles d’où est parti Lounceny Fall comme envoyé spécial du chef de l’Etat dans les émirats du golf arabo-persique pour porter un important message du Professeur Alpha Condé à la Ummah islamique.

Nonobstant l’avalanche de messages de félicitation qu’il reçoit de ses homologues du monde, le ministre Lounceny Fall est très conscient des attentes nées du grand engouement qu’a suscité son retour à la tête de la diplomatie guinéenne et se dit tenu par des obligations de résultats. Même s’il affirme ne pas détenir de potion magique, mais seulement de la volonté, il nous prouve déjà qu’il en a la capacité. En tout cas, l’élan pris en si peu de temps augure de la qualité des résultats escomptés. Fini donc 2012 et 2013 s’annonce sur de nouveaux engagements de la diplomatie guinéenne au service de la patrie.

Bonne et heureuse année 2013 à tous et à chacun.

Dépêche de Cissé Aboubacar, correspondant diplomatique de Guinéenews.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cissé Aboubacar
commenter cet article

commentaires

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France