Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 23:57

 

Sidya-Toure-1-.jpg

L’article intitulé ‘’Sidya Touré : ‘’La dissolution pour la Guinée’’ paru dans l’Observateur n°500 du 12 juillet 2010 discrédite de par son caractère à la fois mensonger, violent et inutilement injurieux, la profession de journaliste.

L’auteur de cet article a apporté la preuve éclatante qu’il n’a aucune formation de journaliste car son seul objectif dans cet article était d’injurier et de tenir des propos abjects qui dénotent du niveau d’éducation qu’il à reçue.

Un journaliste qui manque totalement d’objectivité, alimente inutilement les tensions, insulte gratuitement est un piètre journaliste qui ne fait pas honneur à la profession qu’il exerce alors qu’il ferait mieux d’essayer autre chose. Tel est le cas de Top Sylla qui n’est en réalité qu’un alcoolique, marginal, habitué des petits maquis de Conakry et qui vend ses services au plus offrant.

L’article qu’il a écrit est ridicule car tout le monde sait que l’élection du 27 juin a été entachée d’irrégularités graves résultant d’une intention manifeste de frauder. L’ampleur de ces fraudes constatées sur la base de documents et de manière irréfutable, suffit pour annuler le vote. Affirmer aujourd’hui que l’élection du 27 juin, s’est déroulée sans fraudes et sans irrégularités graves relève d’une mauvaise foi caractérisée qui décourage tout débat.

La manifestation des femmes acquises à la cause de l’UFR pour protester contre les résultats a été spontanée et elles n’ont fait qu’exercer un droit constitutionnellement reconnu. La seule chose que l’UFR et son Président ont eu à déplorer c’est les injures proférées contre le Président de la transition. Ceci étant, au lieu d’envenimer la situation, les démagogues et autres malhonnêtes feraient mieux de se calmer et de ne pas oublier que le peuple de Guinée n’est pas devenu tout d’un coup amnésique.

D’abord, bon nombre de ceux qui s’émeuvent aujourd’hui et fustigent l’UFR et son Président ont pris la tête de plusieurs manifestations violentes qui se sont soldées par la mort d’hommes.

Ensuite, le Président de la transition étant un homme public, il n’est pas à l’abri des injures émanant de manifestants incontrôlés et personne n’a oublié les injures que le Général Conté a subies lorsqu’il était Président. Malgré son âge et son rang, il n’en avait jamais fait une affaire d’Etat.

Enfin des injures faites à un homme public, fut-il le Président de la République, ne doivent pas troubler la vie de la Nation.

Que l’auteur de l’article qualifie l’UFR de Parti moyen, c’est son droit, mais il ne peut lui imposer d’accepter les fraudes dont il est victime. Les recours introduits par l’UFR auprès de la Cour Suprême visent à obtenir l’annulation des graves irrégularités d’où qu’elles préviennent. Une fois de plus, l’UFR usera de toutes les voies légales pour que le droit soit prononcé. Il se battra jusqu’au bout pour la manifestation de la vérité, n’en déplaise à Top Sylla.

Il serait souhaitable de ramener le débat au niveau des idées et des principes. Cela permettrait d’éviter des dérapages dans le langage et surtout d’aider à la manifestation de la vérité.

L’amalgame que tente de faire Top Sylla est malheureux. Il tente d’opposer l’UFR et son Président au Chef de la Transition, aux leaders d’autres partis… Ce que l’UFR combat, ce sont les ennemis de la vérité. Nous osons espérer que tel est le cas du Président de la Transition qui a toujours clamé sa neutralité.

Présenter les malheureux incidents survenus entre nos militants et ceux de l’UFDG comme un acte de violence prémédité est le comble de la malhonnêteté. Le Président de l’UFR est un homme civilisé, il en est de même de celui de l’UFDG.

C’est pourquoi ils ont tous les deux regretté ce qui s’est passé. Une chose est sûre, c’est que l’UFR est le Parti qui prône le plus la paix et le dialogue en Guinée.

La violence de l’écrit de Top Sylla cache certainement un malaise chez ceux qui sont les vrais responsables de l’élection bâclée du 27 juin. L’avenir nous le dira certainement.

Mamadi Mara

Partager cet article

Repost 0
Published by Mamady Mara - dans Activités politiques
commenter cet article

commentaires

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France