Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 13:25

SAVANE 

 

Après  la proclamation télévisée  des résultats du  premier tour  de la présidentielle où MM. CELLOU DALEIN DIALLO et ALPHA CONDE ont été  déclarés « vainqueurs » contestés,  leur Journal commun,  en l'occurrence,  L'OBSERVATEUR devrait  être aux anges. Car, quel que soit  le futur « élu », ALPHA ou CELLOU,  il sera au centre du pouvoir. Une position de Journal Officiel du futur gouvernement lui est acquise.

Pourtant,  le journal et sa rédaction semblent être pris par  une fièvre soudaine anti-SIDYA.


Le N°500 du  12 juillet ne comporte pas moins de  trois gros titres à la une, tous consacrés à celui dont ils instruisent le procès à longueur de pages, c'est-à-dire au candidat de l'U.F.R., SIDYA TOURE et aux nombreux militants et militantes de son parti.   Six articles leur sont consacrés.  Ce numéro parait être conçu pour croit-il démolir  SIDYA.  De temps à autre, un pseudo-journal « L'humanité » est  appelé en renfort.  Le traitement réservé à SIDYA y est tout aussi « élégant », mais d'une élégance dont on aimerait bien se passer.

L'incohérence le dispute à la petitesse d'esprit. Exemple : SIDYA serait allé voir  DADIS, pour lui demandé d'être son premier ministre de la Transition. Le même journal, quelques lignes après, affirme que le PM est choisi par le Forum des Forces vives. Ce qui est exact. En dépit de cette évidence, SIDYA serait quand même allé demander un poste de PM à DADIS en sachant que ce choix revient au Forum des Forces Vives ? Décidément,  ce SIDYA est le plus naïf de la terre, si l'on en croit le duo L'OBSERVATEUR-L'HUMANITE. Petite question : SIDYA serait donc le seul à  ne pas savoir que la PM de la Transition ne serait pas candidat selon les accords. Il arrive que des journaux mentent délibérément. Mais ils s'arrangent à construire un mensonge moins ridicule. Heureusement que le renfort est aussi vulgaire que le principal. Mais SIDYA reste  la matière presque exclusive.  Dans ma candeur  naïve, je m'interroge  sur l'urgence qu'il y a  à fourbir tant d'armes contre  celui qu'on présente pourtant comme le «  mauvais perdant ».    Il y a un truc, ou même plusieurs.

 

sur la qualité journalistique  des auteurs  des articles :

 

Un journal  conçu comme une arme de dénigrement  contre  une seule personne, ce n'est pas commun. Mais ça peut arriver.  La preuve ! Et en cette période électorale,  l'invective peut,  parait-il suppléer au manque de fond.  Nous sommes dans cette configuration avec  ce numéro.  Savourez plutôt  « l'élégance » journalistique  de la vedette de L'OBSERVATEUR, un certain TOP SYLLA : « Violence, intox, calomnie, injures, imposture…SIDYA Touré : la dissolution pour la Guinée ».  Rien que cela.  L'ensemble de l'article est de cet acabit.  Comme élégance journalistique, il y a mieux, même en Guinée. Néanmoins, je persiste à croire qu'il y a à L'OBSERVATEUR des journalistes plus sérieux, plus compétents et surtout plus honnêtes, professionnellement parlant.  Mais peut être sont-ils brimés par le Frère du ministre de l'information. En tout état de cause, le  C.N.C. devrait être un peu plus exigeant, quant à la délivrance des cartes de presse.  Les militantes de l'U.F.R. sont une « meute de femmes analphabètes, et de jeunes badauds, tous manipulés par SIDYA TOURE  et ses sbires de la direction de l'U.F.R…. » sous la plume de « l'élégant » journaliste de L'OBSERVATEUR. Pour lui,  les femmes ne sont que des meutes,  comme on dirait une meute de chiennes, et les jeunes, forcément des badauds. Quelle vision de la Femme !  J'espère que celle-là n'est pas partagée par la Rédaction de ce journal.  M. Top SYLLA  a une plume énergique, mais contre plus faible que lui, ou plus démuni que lui.

 En effet, si pour lui les femmes, du seul fait d'être à l'U.F.R., deviennent des meutes, en revanche, son général  SEKOUBA KONATE est paré de toutes les vertus.  Être le frère  du ministre de l'information, donnerait parait-il tous les droits, sauf le talent journalistique.  Sur ce plan, la nature a été particulièrement parcimonieuse  à l'égard de  M.TOP  SYLLA. Ça n'est peut être que justice, car la nature  lie toujours le talent à l'élégance.  Si on est dépourvu du premier, inutile d'espérer la seconde.

 

MM. TOP SYLLA et TIBOU KAMARA sont plus à plaindre qu'à blâmer. Petite digression : à mon avis, M. CELLOU DALEIN, en s'affligeant d'un personnage comme  M. TIBOU KAMARA, fait un mauvais choix. Il s'en apercevra dans pas longtemps. Mais, n'étant pas son conseiller, je me limite à cette remarque qu'il ferait bien de méditer.

 Pour autant, il ne faudrait pas en conclure que  M. SYLLA est naïf. Il a le sens des intérêts de la fratrie  ministérielle. Ainsi, SEKOUBA  KONATE est l'incarnation de toutes les vertus imaginables.  Lui seul aurait instauré la « démocratie », bâtit  un Etat de Droit, organisé des élections, consolidé ceci et cela. Il aurait pu ajouter beaucoup d'autres choses peu honorables  à l'actif de son général adoré. Mais  là, notre journaliste vedette, frère de ministre, sait où s'arrêter, quand il s'agit d'un général qui s'attribue des galons comme des gamins s'achètent des bonbons.  Ne le blâmons pas. Il n'a pas à sacrifier le poste de son frère, ni à se faire HARA-KIRI. C'est humain.  Signalons tout de même que la flagornerie systématique n'a rien de  professionnel. C'est même le degré zéro du journalisme.  Je constate simplement qu'il est plus utile (financièrement)  d'être élogieux pour un  général galonné récemment devenu fortuné,  que d'être respectueux de femmes militantes, désargentées et donc humbles.  C'est précisément pour cette raison  qu'elles luttent énergiquement  contre la FRAUDE électorale réalisée  par  le général adoré de M. TOP SYLLA, afin de créer les conditions politiques d'amélioration de leur condition de vie, ainsi que celles de millions de Guinéens. En cela, elles doivent être respectées et saluées. Mais le journalisme d'invective  n'évite jamais  de « briller »  aux dépens de ceux qui n'accèderont peut être pas à la parole publique.  N'étant pas moi-même journaliste, je laisse le journaliste vedette de L'OBSERVATEUR régler le compte des « …meutes de femmes et de jeunes badauds.. .».

Néanmoins, je suis intrigué par  le procès que M. Top SYLLA  instruit contre SIDYA, mais de manière incohérente.  Si SIDYA veut dissoudre la Guinée dont il brigue la présidence,  comme le laisse entendre la vedette de L'OBSERVATEUR, pourquoi s'abstient-il d'exiger son exécution immédiate sur la place publique pour dissolution d'un pays, en l'occurrence le sien ?   Son général adoré SEKOUBA KONATE est armé. Il pourrait se charger de la besogne. Il en a l'habitude, parait-il. En Guinée aussi, il y a  des FOUQUIER TINVILLE,  même si le nôtre est de pacotille, et à contre courant.

 

2° Une fébrilité soudaine, peut être justifiée.

 

La cohabitation intéressée entre TIBOU KAMARA, L'OBSERVATEUR et le général  auto-promu arrivera bientôt à son terme.  Les satisfécits  croisés que se délivrent complaisamment TIBOU KAMARA et SEKOUBA KONATE  cachent, à mon   avis un orage qui s'annonce.  En effet, le premier, nommé sur intervention fortement  dollarisée de quelques commerçants contrebandiers et surtout de M. YAYA JAMMEH de GAMBIE, va bientôt changer de « fidélité » comme il en a l'habitude. Le second, le général SEKOUBA KONATE pouvait assurer  la présence  de son frère d'ethnie par la captation des voix que ce dernier n'a pas obtenues. Il  l'a fait, avec une désinvolture déconcertante, car  il croit n'avoir pris aucun risque sérieux, en attribuant à son frère d'ethnie les suffrages que  nos compatriotes lui ont pourtant refusés dans les urnes. Objectivement, il n'a aucune raison de s'arrêter en si bon chemin, la mission que son ethnie lui a assignée serait inachevéeCette « mission » ne peut être réussie que contre  CELLOU DALEIN, lequel à mon avis  ne se laissera pas faire. Je maintiens donc que les satisfécits croisés que se délivrent  SEKOUBA  KONATE et TIBOU KAMARA annoncent un gros orage. Sinon, rien ne justifie l'obséquiosité soudaine  du général auto-promu à l'égard d'un TIBOU dépourvu de  toute formation professionnelle ou intellectuelle. Mais, il faut reconnaitre qu'il est  un intrigant remarquable, dont la fidélité  est plus que variable.  Allié d'abord de M. KASSORY  FOFANA, ensuite de CELLOU DALEIN, il est passé  au capitaine MOUSSA DADIS CAMARA qu'il abandonnera, lorsque celui-ci perd le pouvoir, pour finalement se « rallié » à SEKOUBA KONATE, tout en « travaillant » pour M. CELLOU DALEIN DIALLO qu'il abandonnera aussitôt  qu'il lui semblera que celui-ci pourrait peut être ne pas gagner l'élection. La sortie selon moi inopportune  de  L'OBSERVATEUR contre SIDYA TOURE et l'U.F.R. est vraisemblablement un calcul politique qui devrait inquiéter M. CELLOU DALEIN. Je répète : M. TIBOU KAMARA est un inculte, mais c'est un intrigant hors pair.

 Il faut se souvenir que M. TIBOU KAMARA,  alors  très proche de capitaine MOUSSA DADIS CAMARA, a vraisemblablement été  au courant des préparatifs des massacres du 28 Septembre 2009.  En effet, dans la nuit du 27 au 28 septembre 2009, du bureau de DADIS au camp ALPHA YAYA, il a appelé un homme politique important et l'a mis immédiatement en liaison téléphonique avec le capitaine qui exigeait l'annulation de la manifestation sur le- champ. Peut être, leur participation commune (TIBOU et SEKOUBA  KONATE) à ce massacre a-t-elle scellé un lien fort entre les deux personnes. En tout cas, jusqu'à maintenant, ils ont réussi à dissimuler leur responsabilité dans ces massacres.

 

3° Une autre inquiétude expliquant la soudaine fébrilité de L'OBSERVATEUR.

 

SIDYA TOURE  qu'on pensait docile, acceptant avec détachement toutes les « foutaises politiques » dont il est souvent victime, soudain se rebiffeIl veut bien être éliminé, mais par les urnes, et seulement par les urnes. Il rejette  calmement, mais avec vigueur l'élimination du seul fait de son appartenance ethnique minoritaire selon moi, alors que  les urnes l'ont qualifié pour le second tour.  Et à la surprise  des copains (TIBOU KAMARA et SEKOUBA  KONATE) désormais concurrents, ses militants, sympathisants et des milliers de citoyens indignés exigent  le respect du Droit. Tout cela n'est pas rassurant pour  certains journalistes militants de L'OBSERVATEUR. Et ils ont raison.  La Cour Suprême n'est pas tenue par les  déclarations télévisées d'un président de C.E.N.I. fuyard, comme s'il doutait de la crédibilité des résultats qu'il a annoncés.  La proclamation hasardeuse télévisée des résultats partiels par Ben Sékou SYLLA  était vraisemblablement une manœuvre médiatique visant à valider par la télévision un faux construit  pour peut être satisfaire aux exigences du président de la Transition Or, la Cour Suprême  pourrait bien dire le Droit.

Voilà à mon avis, certaines des raisons qui expliquent  la nervosité soudaine de L'OBSERVATEUR, malgré la « qualification »incertaine de ses deux  candidats pour le second tour.

 

Mamadou Billo  SY SAVANE  depuis CONAKRY

Mon contact : mamadoulinsan@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Camara charles - dans Activités politiques
commenter cet article

commentaires

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France