Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 17:03

sydiaakaloum.jpg

 

 

A quelques jours du lancement de la campagne présidentielle, sous la houlette de Tonton Bob fieffé militant de l'UFR à Kaloum, les militants et sympathisants de l’Union des Forces Républicaines (UFR) ont organisé un meeting le samedi, 15 mai dernier au Boulevard Diallo Telly dans le cœur de l’administration guinéenne. Meeting auquel l'invité VIP n'était autre que leader du parti républicain.

 « Autrefois considéré comme étant le bastion du PUP, la Commune de Kaloum vient aujourd’hui de tomber dans les mains de l’UFR et cela malgré la convoitise de bon nombre des formations politiques, a noté un cacique du parti. »

A 12 heures, déjà quelques militants de l’UFR de Kaloum avaient commencé à investir l’endroit prévu pour le meeting pour répondre à l’appel de l’organisateur dénommé Tonton Bob. C'est aux environs de 17 heures que le président de l’UFR, M. Sidya Touré a fait son entrée accueillit en grande pompe par des centaines de militants et de sympathisants de l'UFR à Kaloum.

De la rentrée du Boulevard Telly Diallo à l'espace réservé pour le meeting, les partisans étaient massés les longs de la chaussée pour réserver une réception très chaleureuse à M. Sidya. Une marée de t-shirts à l’effigie du leader, d’autres brandissaient des pancartes et des banderoles dans lesquelles on pouvait lire : « Sidya Touré malé 2500 »; « La solution de la Guinée, Sidya Touré », « Nous te soutenons parce que nous savons que tu es le meilleur », « Pour un développement harmonieux votons UFR. »

Rassemblement spontané pour les uns, retrouvailles politiques bien orchestrées pour d'autres, il reste évident que la forte mobilisation sur le Boulevard Telly Diallo a été impressionnante. La foule en liesse qui scandait dans un incommensurable brouhaha« vive Sidya » a laissé croire de par sa mobilisation « la main mise de l'UFR sur la commune de Kaloum comme le laissait entendre Tonton Bob. »

Le cortège a passé plus d’une quinzaine de minutes pour atteindre le présidium dû au nombre des militants qui voulaient chacun serrer la main à celui qui fait figure de « favoris parmi les conquérants du pouvoir dans la course à la présidentielle du 27 juin » clament les militants. Près du podium, le président de l’UFR a eu des difficultés à descendre de sa voiture de commandement pour rejoindre le présidium.

Après avoir été reçu par l’hôtesse qui lui a mis un mouchoir au cou en signe de bienvenue, le numéro un de l’UFR, a tout d'abord tenu à remercier les militants et sympathisants de l'UFR pour cet accueil chaleureux digne de leur parti. Il a martelé : « Kaloum est la capitale du pouvoir et de la Guinée... »

Dans son discours, il a exhorté les habitants de Kaloum à massivement se mobiliser pour affronter les élections prochaines. Il a par ailleurs déclaré que l’UFR a le meilleur candidat parmi tous les concurrents et d’ajouter : « c’est l’UFR qui pourra sortir le pays de l’ornière au lendemain des scrutins présidentiels... » Il a fini son allocution par lancer un appel à tous les militants de redoubler d’ardeur pour convaincre les indécis. Le président a pris congé des militants qui l'ont ensuite accompagné jusqu'à la limite géographique de la commune de Kaloum.

 

Alpha Oumar Diallo pour Somborynews

Tél : +00224 66 62 25 24

E-mail : alphaayatoullah@yahoo.fr

 

Repost 0
Published by Alpha Oumar Diallo - dans Activités politiques
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 13:02

Sidya-Toure-1-.jpg

CONAKRY/Depuis quelques semaines, des esprits malveillants s’évertuent à distiller dans l’opinion nationale et internationale que le Président de l’UFR, (Union des Forces Républicaines), ancien Premier ministre Sidya Touré et son Parti ont rallié le RPG (Rassemblement du Peuple de Guinée) du Pr Alpha Condé.

En Europe, aux Etats-Unis, en Afrique et même en Guinée des spécialistes de la rumeur font des mains et des pieds pour véhiculer ce mensonge éhonté. Ils s’échinent à discréditer un adversaire absolument redoutable pour leur Parti et son leader qui perdent du terrain dans ce qui avait été jusque-là leur chasse gardée, mais qui était surtout une zone qu’ils avaient prise en otage.

Pis encore, ‘’la machine à rumeurs’’ de ce Parti ébranlé dans ses bases par d’autres formations politiques telles que le PEDN de Lansana Kouyaté, le FUDEC de François Louncény Fall, le PLUS de Dr Ousmane Kaba et le Parti de Mamady Diawara va jusqu’à diffuser des ragots accusant l’Occident en général, la France en particulier de travailler dans l’ombre pour faire élire Alpha Condé à la Magistrature Suprême de la Guinée.

M. Alpha Condé pense peut être utiliser la France comme rabatteur électorale, alors même que ce pays se méfie de lui comme de la peste. Une autre hypothèse tout à fait plausible : en invoquant à tout bout de champ, son amitié supposée avec M. Bernard KOUCHNER, veut-il forcer ce dernier à le récuser publiquement ? Il lui serait alors facile d’emboucher l’ignominie antisémite de la « trahison d’un Juif » à son égard. Du coup, M. Alpha Condé rentrerait dans les faveurs de KHADAFI qu’il a d’ailleurs tenté de rencontrer, mais en vain. On ne sort jamais de 40 ans de gauchisme totalitaire. Sacré Alpha Condé. Tout le monde ne gagne pas à vieillir. Dommage !

Et comme si cette diffamation pure et simple ne suffisait pas, les colporteurs de fausses nouvelles, de mensonges grossiers poussent leur forfaiture jusqu’à accuser le Président de la transition, Président République par intérim, le Général Sékouba Konaté de rouler pour Alpha Condé. Or, il n’est un secret pour personne que la bonne foi du Général Konaté est aussi visible que le nez au milieu du visage.

Depuis les Accords historiques de Ouagadougou, Sékouba Konaté impose respect et considération tant sa détermination à appliquer à la lettre les dispositions desdits Accords est perceptible.

Pour revenir aux discrédits dont l’UFR est l’objet de la part de ceux qui ont peur de Sidya Touré, il faut dire que la manœuvre est pernicieuse, mais elle ne passera pas. Parce que cousue de fil blanc.

N’en déplaise donc aux détracteurs de l’UFR, Sidya Touré est candidat à la Présidentielle des 27 juin 2010. La Convention nationale de l’UFR convoquée pour le 23 Mai 2010, au Palais du Peuple confirmera de façon solennelle ce que tous les Guinéens de bonne foi connaissent déjà avec certitude.

Ce qui coupera l’herbe sous les pieds des détracteurs connus ou inconnus tapis ailleurs et qui, eux aussi, sont en embuscade. Des militants d’un autre Parti mal intentionnés qui n’hésitent pas à annoncer que l’UFR s’est ralliée à la formation à laquelle ils appartiennent. Des propos visant à démobiliser les partisans de Sidya Touré afin qu’ils aillent avec eux.

Toutes ces supercheries s’inscrivent donc dans la même logique. Une campagne d’intoxication pour contrer la montée fulgurante du leader de l’UFR dans l’opinion nationale à la veille de ce scrutin déterminant pour l’avenir de la nation. Car la Guinée entend élire un homme mesuré, consensuel conscient, compétent et expérimenté, capable de sortir, notre pays à la fois si riche et si pauvre, de la crise qui le tient à la gorge.

Un profil que seul Sidya Touré présente effectivement au jour d’aujourd’hui.

Cellule Communication


Repost 0
Published by El-Hadj Mamadou BaldéCellule Communication / - dans Activités politiques
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 12:43





Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner a invité mercredi les acteurs politiques guinéens à "respecter la date du 27 juin" pour la présidentielle, a appris Africaguinee.com de sources diplomatiques.

La patron du Quai d'Orsay a invité "l'ensemble des acteurs du processus de transition guinéen à poursuivre le travail initié par la commission électorale nationale indépendante pour que la date du 27 juin soit respectée, et permettre à la Guinée de se doter enfin d'autorités légitimes".

Bernard Kouchner a félicité le président intérimaire, Général Sékouba Konaté pour son engagement pour le respect de la date du 27 juin, pour les élections.

"Nous nous félicitons de la déclaration du Président de la transition, le Général Konaté, assurant que personne n'a le droit de retarder l'élection présidentielle prévue le 27 juin", a déclaré M. Kouchner.

En avril, le Général Sékouba Konaté avait effectué une visite officielle de sept jours à Paris.Il avait rencontré le président Nicolas Sarkozy, le ministre Bernard Kouchner ainsi que plusieurs personnalités françaises.

Le chef de l'Etat guinéen est attendu à Nice le 31 mai prochain, pour le sommet France-Afrique, sur invitation du président français.

Nous y reviendrons.

Repost 0
Published by Amadou Diallo pour somborynews - dans Activités politiques
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 12:39



Arrivé mardi à Malabo où il a été reçu par le président Théodore Obiang Nguéma, le chef de l'Etat guinéen, Général Sékouba Konaté a visité BATA, la seconde ville de Guinée-équatoriale.

Accompagné d'une forte délégation dont le ministre des affaires étrangères Bakary Fofana, le Général Sékouba Konaté a salué la communauté guinéenne venue saluer le nouvel homme fort de Conakry.

Après une séance de travail dans les locaux du ministère équato-guinéen cahrgé des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, le Général Sékouba Konaté et sa délégation ont profité d'un banquet officiel offert par le Président équatoguinéen , Théodore Obiang Nguéma, à Bata.

Ce jeudi, le Général Sékouba Konaté a regagné la capitale Malabo accompagné de son homologue équato-guinéen.

Vendredi, le président intérimaire va clore sa visite en Guinée-équatoriale et un communiqué final va sanctionner le séjour du Général Konaté .

Nous y reviendrons.

Repost 0
Published by Amadou Diallo pour somborynews - dans Activités politiques
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 12:30

 

 

 

La Cour suprême a annoncé jeudi que le dépôt des candidatures à l'élection présidentielle du 27 juin prochain, se tiendra du 13 au 22 mai prochain, a appris Africaguinee.com.

Le dossier de candidature doit contenir une déclaration de candidature, l'extrait de nationalité du candidat ,sa signature, l'emblème ou la photographie du candidat sur les bulletins de vote,un certificat de visite et de contre-visite médicale délivré par les hommes désignés à cet effet.Par ailleurs, le bordereau de versement de la caution à la banque centrale ainsi que procès verbal de la convention désignant le candidat devra être soumis dans le dossier de candidature.



La Cour suprême précise que passé ce délai du 22 mai, aucune candidature ne sera acceptée.

A noter que plus de 120 partis politiques sont reconnus officiellement en Guinée.Mercredi, la commission électorale nationale indépendante(CENI)a annoncé que la caution pour les candidats à la présidentielle est fixée à 500 millions de francs guinéens.

Repost 0
Published by Mamadou Camara pour somborynews - dans Activités politiques
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 09:47

image

 

CONAKRY/Le Président de la transition, Président de la République par intérim décrète :
- Article 1er : la Constitution adoptée par le Conseil National de la Transition le 19 avril 2010 est promulguée dans la teneur qui suit :

- Article 1er : la Constitution adoptée par le Conseil National de la Transition le 19 avril 2010 est promulguée dans la teneur qui suit :

"Préambule

Par son vote du 28 septembre 1958, le Peuple de Guinée a opté pour la liberté et constitué, le 2 octobre 1958, un Etat souverain: LA REPUBLIQUE DE GUINEE;

Tirant les leçons de son passé et des changements politiques intervenus depuis lors ;

LE PEUPLE DE GUINEE,

Proclame :

- Son adhésion aux idéaux et principes, droits et devoirs établis dans la Charte de l'Organisation des Nations Unies, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, les Conventions et Pactes internationaux relatifs aux droits de l’Homme, l’Acte constitutif de l’Union Africaine, la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples et ses protocoles additionnels relatifs aux droits de la femme, ainsi que le Traité révisé de la CEDEAO et ses protocoles sur la démocratie et la bonne gouvernance.
Réaffirme :

- Sa volonté d’édifier dans l'unité et la cohésion nationale, un Etat de Droit et de Démocratie pluraliste.

- Sa volonté de promouvoir la bonne gouvernance et de lutter résolument contre la corruption et les crimes économiques. Ces crimes sont imprescriptibles.

- Sa volonté d'établir des relations d'amitié et de coopération avec tous les peuples du monde sur la base des principes de l'égalité, du respect de la souveraineté nationale, de l'intégrité territoriale et de l'intérêt réciproque;

- Son attachement à la cause de l'unité africaine, de l'intégration sous-régionale et régionale du continent.

Libre de déterminer ses Institutions, le Peuple de Guinée adopte la présente Constitution.

Article 162: La présente Constitution, adoptée par le Conseil National de la Transition à la majorité des trois quart (3/4) de ses membres, entre en vigueur à compter de sa date de promulgation par le Président de la République par Intérim et sera enregistrée et publiée au Journal Officiel de la République. »


- Article 2 : le présent décret qui prend effet à compter de sa date de signature, sera enregistré et publié au Journal Officiel de la République.

Conakry, le 7 mai 2010

Général de brigade Sékouba Konaté

Président de la République par intérim, Président de la transition

Ministre de la défense nationale

Repost 0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:20

image

 

Une commission technique du Conseil national de transition s’est rendue à la Présidence de la République pour une séance de travail sur le processus électoral, a appris Somborynews. Conduite par le secrétaire général du CNT Sékou Goureissy Condé, la commission a travaillé avec les juristes du cabinet présidentiel pour aplanir les points de divergence notamment sur les attributions du CNT.

Selon nos informations, une ordonnance est attendue dans les prochaines heures pour confirmer que le CNT est un organe délibérant. Cette ordonnance est indispensable pour l’adoption de la nouvelle constitution par voie d’ordonnance, apprend-on.

Suite aux échanges épistolaires inamicaux entre le ministre secrétaire général Tibou Kamara et la présidente du CNT Hadja Rabiatou Serah Diallo, le général Konaté aurait piqué une grosse colère et sommé Tibou de remettre les pendules à l’heure. Tibou Kamara, accompagné de plusieurs personnalités, s’est rendu chez Hadja Rabiatou le jeudi dernier, pour lever l’équivoque.

Pour l’instant, seul le premier ministre Jean Marie Doré campe sur sa position, ajoute-t-on. Doré continue de clamer haut et fort que la constitution ne peut être adoptée que par referendum alors qu’il avait été le premier, lorsqu’il était le porte-parole des Forces vives, à proposer à Dadis en mars 2009 un chronogramme de la transition qui devait faire adopter la loi fondamentale révisée par ordonnance en septembre 2009.

Somborynews

Repost 0
Published by Somborynews - dans Activités politiques
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:16

abdoulaye.jpg

La délégation guinéenne qui devrait prendre part à la session de printemps du Fonds monétaire international à Washington a été refoulée de la salle le samedi dernier, a appris Guinéenews©. Composée du ministre de l’Economie et des Finances Kerfalla Yansané, du gouverneur de la banque centrale Alassane Barry, du conseiller économique à la Primature Mamady Kaba Camara et d’autres hauts fonctionnaires du ministère des finances, cette délégation a été priée de quitter la salle par le directeur général du FMI Dominique Strauss Khan au motif que la Guinée est toujours sous sanctions économiques, apprend-on.

« Ils savaient qu’ils allaient être refoulés, ils ont forcé la situation », précise un diplomate requérant l’anonymat.

Néanmoins, la délégation a été reçue le lundi dernier au département d’Etat par le sous-secrétaire chargé des affaires africaines M. Fitzgerald. Plaidant pour la levée des sanctions sur la Guinée, les Guinéens ont été informés que les sanctions ne seront pas levées avant les élections présidentielles du 27 juin.

« L’union Africaine n’a pas levé les sanctions, ce n’est pas nous qui allons lever les sanctions les premiers ! », aurait rétorqué M. Fitzgerald à la délégation guinéenne, selon une source diplomatique.

Négociant une visite d’Etat du général Konaté aux USA, la réponse de Fitzgerald a été cinglante : « Nous recevrons le général Konaté à bras ouverts, après les élections présidentielles. Pas avant ! Et s’il n’ya pas d’élections le 27 juin, nous multiplierons les sanctions contre la Guinée ».

Repost 0
Published by CAMARA Abdoulaye - dans Activités politiques
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:14



Le géant minier brésilien Vale a annoncé vendredi avoir acquis le droit d'exploiter des réserves de minerai de fer en Guinée, en achetant 51% du capital d'une filiale de Beny Steinmetz Group Resources (BSGR) qui avait auparavant conclu un accord avec le gouvernement guinéen.

L'AFP n'a pu obtenir vendredi de commentaire de la part du ministère guinéen des Mines.

Dans un communiqué publié à Rio de Janeiro et diffusé sur son site internet, la multinationale Vale annonce avoir acquis "des actifs de minerai de fer à Simandou" (est), en rachetant "51% du capital de BSGR Guinée", pour un montant total de "2,5 milliards de dollars, dont 500 millions payables immédiatement".

"Les blocks 1 et 2 de Simandou et Zogota (Simandou Sud) sont l'une des meilleures réserves de minerai de fer de haute qualité non exploités", souligne Vale (ex-CVRD, Vale do Rio Doce), dans ce texte obtenu par l'AFP à Dakar.

Le numéro mondial de la production de minerai de fer espère que cette initiative "renforcera sa position dominante".

Formellement, Vale et BSGR ont créé un "joint-venture" (coentreprise).

Dans un communiqué distinct, BSGR a confirmé que Vale disposerait "des droits exclusifs d'enlèvement et de commercialisation pour l'ensemble de la production de minerai de fer" concernée.

Fin 2008, peu avant le décès du président Lansana Conté, le gouvernement guinéen avait désigné la compagnie BSGR, de l'homme d'affaires israélien Beny Steinmetz, comme concessionnaire de la moitié du gisement de fer du Mont Simandou (est), l'un des plus gros au monde.

Le droit d'exploiter cette partie avait été retirée par le gouvernement à la compagnie minière anglo-australienne Rio Tinto. Rio Tinto, qui détient encore des permis de recherches pour l'autre partie du gisement du Mont Simandou, s'est récemment associé avec le groupe chinois Chinalco pour ce projet d'exploitation.

De son côté, BSGR annonce qu'"un décret présidentiel" ratifiant son accord avec le gouvernement guinéen pour l'exploitation des gisements a été "signé et publié le 19 mars 2010".

BSGR explique avoir reçu, alors, "l'autorisation exclusive d'exporter le minerai de fer via le Liberia en contrepartie de la reconstruction du chemin de fer Transguinéen".

Elle assure que ce projet sera désormais porté par Vale-BSGR qui s'est engagé à reconstruire "le réseau ferroviaire Transguinéen destiné au transport de passagers et de fret léger, d'abord de Conakry à Kankan, soit 600 km, puis jusqu'à Kérouané".

BSGR fait valoir, globalement, qu'un "programme d'investissement de plusieurs milliards de dollars". Et elle affirme que le projet devrait "créer au moins 5.000 emplois directs et de nombreux emplois indirects".

A Conakry, le journaliste guinéen Aboubacar Akoumba Diallo (L'Aurore), spécialisé dans le domaine des mines, s'est toutefois déclaré pessimiste: "Je redoute qu'une fois encore, une multinationale soit venue acquérir les réserves de fer du pays pour faire avant tout de la spéculation boursière".

Interrogé par l'AFP, Le journaliste a dit "douter que ces partenaires aient vraiment l'intention de réaliser les infrastructures promises, en particulier le projet de chemin de fer".

Vale se présente comme "la deuxième plus importante entreprise minière diversifiée au monde en termes de capitalisation boursière (environ 160 milliards de dollars)" et "le plus important producteur mondial de minerai de fer".

BSGR, holding dont le siège social est situé à Guernesey (île anglo-normande considérée comme paradis fiscal), dit opérer "dans le secteur des matières premières, de l'immobilier, des marchés financiers et de l'industrie diamantaire".

Source:AFP
Repost 0
Published by Source:AFP - dans Activités politiques
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:13



Suite aux informations relatives a un éventuel retour en Guinée du chef de la junte, Capitaine Moussa Dadis Camara, le président intérimaire Général Sékouba Konaté a signé une série de décrets qui réaménagent l'armée.Ainsi, plusieurs officiers supérieurs ont été avancés en grade et des proches du Capitaine Dsdis Camara ont été écartés.Voici l'intégralité des décrets signés par le Général Konaté...

- Décret N° 054/PRG/CNDD/SGPRG/2010 portant élévation des officiers aux grades supérieurs à titre exceptionnel :

- Au grade de Lieutenant-colonel : Commandant Mandjou Baldé, 4ème région militaire, EMAT,

- Au grade de Commandant : Capitaine Mohamed Chérif Camara, Etat major Armée de mer.

- Décret N° 055/PRG/CNDD/SGPRG/2010 portant nomination des officiers supérieurs à des fonctions militaires

1- Lt-colonel Bachir Diallo, en service à l'état major de l'armée de terre est nommé Directeur de cabinet du ministère de la défense nationale.

2- Colonel Bambo Fofana, précédemment Conseiller économique au ministère de la défense nationale est nommé Président de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères.

3- Colonel Aboubacar Sidiki Camara, en service à l'état major de la gendarmerie nationale, est nommé Chef d'état major général adjoint des forces armées guinéennes.

4- Lt-colonel Edouard Théa, précédemment Commandant du bataillon du quartier général (BQG), est nommé Chef d'état major adjoint de l'armée de terre.

5- Lt-colonel Cécé Lamah, en service à l'état major de l'armée de l'air, est nommé Chef d'état major adjoint de l'armée de l'air.

6- Commandant Mohamed Chérif Camara, en service à l'état major de l'armée de mer, est nommé Chef d'état major adjoint de l'armée de mer.

7- Colonel Sadio Camara, précédemment commandant du bataillon autonome de Guéckédou, est nommé Commandant du bataillon du quartier général (BQG).

8- Lt-colonel Abdoul Razack Camara, précédemment intendant général adjoint des forces armées guinéennes, est nommé Intendant général des forces armées guinéennes.

9- Commandant Saloumba Condé, précédemment chef de la division rémunération à l'état major de l'armée de terre, est nommé intendant général adjoint des forces armées guinéennes, en remplacement du Lt-colonel Abdoul Razack Camara, appelé à d'autres fonctions,

- Décret N° 056/PRG/CNDD/SGPRG/2010 : le Capitaine Naby Camara "B 52", précédemment officier chargé des relations extérieures au ministère de la défense nationale, est nommé Coordinateur général de la garde présidentielle.

- Décret N° 053/PRG/CNDD/SGPRG/2010 : le Commandant Daman Oulén Kéita, membre du CNDD, électro navigateur à la marine nationale, est nommé Commandant du Port chargé de la capitainerie et de la sécurité du Port de Conakry.
`
Conakry, le 29 avril

Général Sékouba Konaté


Repost 0

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France