Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 13:44

madiba.png

 

 

BEIJING, 19 juillet (Xinhuanet) -- Ce dimanche est marqué par le 92 ème anniversaire de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela. Afin de rendre hommage à cette figure de la lutte contre l'apartheïd et le racisme, les Nations Unies ont décrété le 18 juillet Journée internationale Nelson Mandela. Cette année, le Prix Nobel de la Paix a délivré un message dans lequel il appelle au respect des valeurs d'humanité.

Dans toute l'Afrique du Sud des événements sont prévus pour marquer la Journée Mandela. Un groupe de volontaires de l'ANC s'est rendu vendredi dans un refuge pour enfants afin de rénover les salles de classe.

Jackson Mthembu

Porte-parole de l'ANC

"Ceci est notre requête et notre appel à l'humanité. Peu importe où vous vous trouvez, prenez juste 67 minutes pour ceux qui sont moins bien lotis que vous. Nous pensons, en effet, que Madiba nous a montré l'exemple, en ne consacrant pas 67 minutes, mais 67 ans à l'humanité."

Les 67 minutes représentent les 67 années que Mandela a consacrées à son pays et au monde en tant que prisonnier puis président de l'Afrique du Sud.

Cette année, la Fondation Nelson Mandela demande à tous de "consacrer 67 minutes de son temps à changer le monde".

Dans un film sorti plus tôt cette semaine, on voit Mandela discuter avec les Anciens, un groupe d'anciens dirigeants du monde qui sont devenus les ambassadeurs de Mandela et de sa fondation.

Nelson Mandela a dirigé la lutte contre l'apartheïd en Afrique du Sud en tant que chef de l'ANC. Il a fait 27 ans de prison après avoir été condamné pour sabotage et d'autres crimes. Il a été libéré en 1990 avant de devenir le premier président sud-africain démocratiquement élu en 1994.

 

 

 

Source : fr.cntv.cn

Repost 0
Published by CHARLES - dans Histoire
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 21:32

2– ACTIVITES ECONOMIQUES

 

a – Agriculture
La CRD de Tormelin est une zone de prédilection pour l’agriculture et l’élevage.

Elle possède en effet d’énormes potentialités agropastorales pour de vastes domaines rizicultivables. Le système extensif pratiqué jusqu’à nos jours par la quasi-totalité des populations est caractérisé par le nomadisme cultural.

La préparation du sol commence de Mars en Avril et les sols sont ensemencés dès la tombée des premières pluies pour la culture du riz.

Les récoltes sont très faibles et sont destinées à la consommation des ménages. Après la campagne, les champs sont laissés en jachère pour 2 ou 3 ans.

Le système semi- intensif est pratiqué dans les bas-fonds et plaines aménagées de Barkhaya (district de Doumboukounsy) et Kerty (Tanènè).

 

b – Elevage :

L’élevage est pratiqué par les peuhls transhumants. Le cheptel se compose de :

            - Bovins : 8.445

            - Ovins : 1.480

            - Caprins : 2.741

Il est à signaler que Tormelin représente une zone de transhumance par excellence où se retrouve en période de diserts tous les éleveurs de la contrée.

 c – Pêche :
 Elle est très peu pratiquée, malgré l’existence de nombreux cours d’eau, elle constitue une activité secondaire.

 

d – Artisanat :

L’artisanat très peu développé est l’apanage des femmes et quelques peuhls non éleveurs qui fabriquent des nattes, des sacs, des lits, des vents, des jouets d’enfants et séko. Il y a aussi les forgerons pourvoyeurs d’outils agricoles aux populations locales.

S6300477.JPG
S6300471.JPG

 











les somborykas qui inovent

d – Commerce
 :

 Il est très peu pratiqué. Néanmoins il existe deux (2) marchés hebdomadaires dont Tormelin centre qui a lieu chaque Lundi et celui de Carrière les mardi.

 

e – Education :

Il existe neuf (9) écoles dont une (1) secondaire toutes fonctionnelles. Soit 100% du taux de fonctionnalité. Le taux de scolarisation des filles est de 4,8% avec un taux global de scolarisation de 14,06%. Mention particulière pour Tormelin tous ces six (6) districts sont pourvus d’écoles primaires sans bibliothèque. Il faut préciser que l’état actuel des sales de classes laisse à désirer compte tenu du manque de tables bancs et la dégradation des couches de peintures sur les mûrs. 


undefinedundefined



 










f – Santé
 :

La CRD de Tormelin compte un (1) centre de santé et trois (3) postes de santé dont un (1) non fonctionnel. Les activités y menées sont : La couverture pré-curative (CPC), le programme élargi de vaccination (PEV),  la consultation pré-curative), la consultation prénatale (CPN) et la planification familiale (PF).

Les différents taux de couverture sanitaire se résument comme suit :

- Couverture vaccinale : 65,1%

- Couverture prénatale : 78,7%

- Couverture curative : 59,86%

- Utilisation des services en PF : 13%

 

Malgré ces statistiques encpourageantes dû à l'implication de l'AJDST dans la gestion des problèmes sanitaires, Il faut signaler qu’il y a un manque accru de matériels sanitaires pouvant favoriser un meilleur fonctionnement du centre de santé. Une solidarité internationale ou nationale serait la bienvenue pour une meilleure prise en charge de la population locale en de santé.

 

 gHydraulique :

Sur le plan de l’hydraulique villageoise, Tormelin compte neuf (9) puits équipés, vingt neuf (29) forages, une (1) mare, soixante neuf (69) marigots et huit (8) sources d’eau.

 

hEquipements productifs :

 Notre CRD ne compte aucun équipement productif moderne. Nous souhaitons une intervention d’entreprises étrangères dans le système productif de la sous-préfecture.

 

iMoyens de transport, accessibilité et communication :

Tous les districts sont reliés au chef lieu de la CRD par des pistes rurales carrossables. Les districts de Doumboukounsy et Woulounkoby sont situés sur la route nationale Conakry-Fria. Malgré l’installation d’une antenne de relais SOTELGUI et AREEBA à Woulounkoby, Tormelin centre demeure une zone d’ombre ne recevant les ondes de radio et télécommunication que de façon momentanée.

 

lServices Sous-préfectoraux disponibles :

A l’instar des autres Sous-préfectures, les services déconcentrés existant sont :

 

v     La Direction Sous-préfectorale de L’Education (Education)

v     Le Service Sous-préfectoral du Développement Rural (SSDR)

v     Le Responsable du Centre de Santé (Centre de Santé)

v     Les Services de Sécurité (Police, Gendarmerie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by CAMARA Aboubacar - dans Histoire
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 00:54

On reconnait sur la photo n°2: CESAR Camara le représentant de l'AJDST à Fria à gauche , Dr TOUNKARA le président de l'AJDST à droite, Mr Karamoko le chargé des rélations extérieures, Mr Fomoro membre de l'AJDST au centre  et Mr CAMARA - charles - Administrateur de somborynews, en compagnie de la communauté villageoise à Tormelin centre.

Sur la photo n°3: Mr Charles en compagnie des Braves femmes de  Sombory Tormelin.

S6300686.JPG

 









l'AJDST en compagnie des élèves de Tormelin centre

                                                                                          S6300687.JPGS6300696.JPG  

















1- SITUATION GEOGRAPHIQUE ET DEMOGRAPHIQUE

 

La CRD de Tormelin est l’une des trois (3) que composent la Préfecture de Fria, elle est située dans la partie Nord-Ouest de la zone côtière (Basse Guinée) sur l’axe routier Fria – Conakry. Le siège de la CRD est à 28 km du chef lieu de la Préfecture et à 135 km de la capitale. Elle est comprise entre 9°45’ et 10°18’ de latitude Nord ; 11°125’ de longitude Ouest avec une altitude moyenne de 300 m du niveau de la mer. Située à l’Est par la Commune urbaine de Fria, à l’Ouest par la commune urbaine de Boffa, au Nord par la Sous-Préfecture de Lissö (Boffa) et au Sud par la Sous-Préfecture de Tanènè (Dubréka), Tormelin couvre une superficie de 557 km2, avec une population de 13.753 habitants soit une densité moyenne de 19 habitants au km2 répartie entre les trois (3) groupes ethniques que sont : les Soussous 80%, les Malinkés 18% et les peuls 2%.

 

Le relief est peu accidenté d’où l’existence de grandes plaines rizicultivables notamment à Balandougou, Kakilabö, Barkhaya et Tormelin centre.

 

Les sols sont soit alluvionnaires ou ferralitiques qui laissent place aux sols sableux d’où la présence de nombreuses carrières de sable.

 

Le climat est de type sub-guinéen caractérisé par l’alternance de deux (2) saisons distinctes : une saison sèche de Novembre au début du mois de Mai ; une saison pluvieuse de Juin au début Novembre. Cette dernière se trouve cependant tributaire de perturbations en raison des conséquences d’un déboisement intensif dû non seulement aux pratiques culturales archaïques, de la carbonisation et de coupe abusive de bois d’œuvre. Ce qui se traduit par la baisse des indices climatiques, particulièrement de la pluviométrie. Les vents dominants sont la mousson qui souffle presque toute l’année et l’harmattan qui sévit de décembre en février.

 

En hydrographie, la CRD de Tormelin est arrosée par de nombreux cours d’eau à régime plus ou moins régulier dont : Foto, Kakilabö, Kibola et Mambory.

 

La végétation est arbustive, clairsemée d’essences purement savanesques.

Les essences rencontrées sont : Parkia biglobosa, Afzelia africana, Ceiba patandra, Adansonia digitata, Pterocarpus erinaceus, Parinarium exelsum, Elais guineensis etc sous lesquelles dominent des herbes indésirées comme les Imperata cylindrica, Penicetum pedicatum, Penicetum subagustum, Penicetum gayanus etc…

 

 

Repost 0
Published by Camara aboubacar - dans Histoire
commenter cet article
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 22:06

La communauté villageoise de SOMBORY TORMELIN
undefined

Chef lieu de l’ex-canton de Sombory, Tormelin tire son nom de la richesse de sa flore et de sa faune. En effet, il y avait là une galerie forestière où se donnait rendez-vous les gros gibiers de la contrée. Celle-ci faisait frontière entre les deux (2) premiers villages de Sombory, qui sont Tafandè de Frigui Dansoki et Sombory Tafory de Alpha Mary Condé tous deux (2) grands guerriers chasseurs venus de Manding.

Tormelin est de la formation classique de l’expression Soussou ‘’Won bara  törö yi mèlèn de‘’ d’où l’appellation Tormelin, qui veut dire substantiellement  ‘’nous avons eu des difficultés pour l’abattre’’. Cette expression traduit ainsi le sentiment de soulagement éprouvé par les grands chasseurs qui,  après plusieurs jours de lutte contre un gibier repéré dans sa galerie ont eu raison de leur proie un Vendredi à 10 heures.

 

Sous le poids du développement, cette galerie a fini par disparaître pour donner naissance à un grand centre administratif.

 

A l’origine Sombory-Tormelin représentait la zone comprise entre le Labaya à l’Est, le Lissö au nord, Boffa à l’Ouest et le Bouramaya au Sud.

 

Par son relief accidenté, cette zone répondait au goût des grands cavaliers de l’époque qui s’y rencontraient souvent pour organiser les courses de chevaux. D’où le nom de Sombory qui veut dire en expression Malinké ‘’Soboridiya’’ qui signifie ‘’lieu de la course des chevaux’’ .


Le premier Chef de Canton fut Almamy Moussa Camara et le dernier Almamy Amadou Camara, tous descendants du Père Fondateur Manga Sangaré.

Tormelin a été érigé en poste administratif en 1953 sous l’autorité de l’administrateur français Bodet remplacé à l’indépendance par Thierno Abdoul Rahim Camara.

C’est le découpage administratif de 1963 qui fixa les limites administratives, alors Arrondissement de Tormelin et plus tard Sous-Préfecture en 1985.

 

La Sous-Préfecture de Tormelin a été érigé en CRD le dix sept (17) septembre 1991. Elle comprend six (6) districts qui sont :

1 – Tormelin centre

2 – Tanènè

3 – Woulounkoby

4 – Mambory förèya

5 – Mambory konkobaya

6 – Doumboukounsy

Repost 0
Published by CAMARA Aboubacar - dans Histoire
commenter cet article

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France