Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:03
Elhadj Mohamed Conté, le préfet de Fria, une ville minière située à 160 kilomètres au Nord de Conakry, s’est permis mardi d’aller interrompre le cours normal d’une émission interactive en direct à la radio privée, « la Voix de Fria ». En réponse, le directeur général et propriétaire de cette radio commerciale, qui émet depuis le 28 juin 2011, promet de saisir le Conseil National de la Commination (CNC), l’organe chargé de réguler les médias guinéens, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Joint au téléphone, le confrère Alhassane Sidibé raconte son calvaire. « Nous avions une émission intitulée les auditeurs ont la parole. Le thème portait sur les promesses non tenues du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana. Vers 9 heures 30, le préfet est rentré au studio. Mais dès la porte, il a jeté au dehors le premier journaliste qu’il a croisé sur son chemin. Ensuite, il est rentré au studio. Il a tapé sur la tête de l’invité Alhassane Sylla, sociologue et consultant de la radio. Il a aussi demandé d’arrêter l’émission. Nous avons longuement discuté. Heureusement, tout se passait en direct », a-t-il confié.

Poursuivant, le confrère explique les promesses non-tenues du pouvoir. « Lors de son dernier passage, le Premier ministre a promis la reprise du travail à l’Usine de Fria, le paiement des arriérés de salaire et la fourniture de l’eau et de l’électricité. Mais depuis deux semaines, Fria est dans le noir. Le travail n’a pas repris et les employés sont impayés. C’est tout ça qu’on débattait et que les auditeurs devaient juger », a-t-il dit. 

Par ailleurs, le confrère soutient que ces menaces étaient prévisibles. « Après le départ du préfet, la radio a continué son cours normal. Seulement l’émission a été stoppée. A la veille de l’arrivée du Premier ministre, les autorités locales nous ont chargés auprès des hôtes pour dire que c’est nous qui enflammons les choses à Fria. Un des conseillers du ministre de la communication nous a même convoqués pour des échanges. Auparavant, le président de la délégation spéciale de Fria avait menacé de fermer la radio et de faire arrêter tout auditeur qui parlera du mal au régime », a-t-il conclu. 

Joint au téléphone, le directeur général et propriétaire de cette radio privée, Ciré Dieng, dit avoir saisi l’Union des Radios et télévisions Libres de Guinée (URTELGUI). « Je compte également saisir par écrit le conseil national de la communication », a-t-il promis.

Joint au téléphone pour sa version des faits, le préfet Mohamed Conté dit qu’il est en réunion.

Ce sont ces mêmes autorités de Fria qui ont empêché l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté de convoyer une aide humanitaire aux populations de Fria touchées par la crise.
 
Abdoulaye Bah 
Conakry, Guinée 
224.62.14.15.09 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guinéenews - dans Societé
commenter cet article

commentaires

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France