Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : BLOG SOMBORY TORMELIN
  • BLOG SOMBORY TORMELIN
  • : Créer par l'Association des jeunes pour le Développement de Sombory Tormelin-AJDST- SOMBORYNEWS est le prémier site des collectivités locales pour accompagner l'essor socioéconomique, culturel de Fria, des CRD de Tormelin, de baguinè et de Sodjörè...
  • Contact

IMAGE DE LA SEMAINE


 

 

alpha conde      

 LA GUINEE COMPTE SUR VOUS

POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

ALIMENTAIRE ET FINANCIERE

   

PROJETS CONCRETISES


MAISON CRD TORMELIN


CENTRE CULTUREL APRES

Archives

SOMBORY MA VILLE NATALE


LE SOUS-PREFET ET LE PRESIDENT DE LA CRD


19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 14:49

kouté alphaLe leader du parti de l'espoir pour le développement national(PEDN), Lansana Kouyaté a déclaré mercredi à Abidjan que son alliance avec le candidat Alpha Condé n'est pas fondée sur "l'ethnie" ou sur la "distribution de positions", a appris Africaguinee.com, de sources concordantes.


"Nous ne sommes pas allés vers l'alliance RPG et PEDN pour des raisons que d'aucuns peuvent penser primitivement ethnocentriques. Nous ne sommes pas allés pour avoir une quelconque distribution de quelques positions. Cette affaire dépasse Alpha Condé et Lansana Kouyaté. Il s'agit de sauver le pays », a déclaré Lansana Kouyaté dans les colonnes de L'intelligent d'Abdijan.

L'ancien premier ministre guinéen a invité ses compatriotes à voter pour le candidat de l'alliance "Arc-en-ciel" , Alpha Condé, qui incarne selon lui, le changement.

"Nous voulons que ceux qui aspirent au vrai changement en Guinée viennent avec nous. La tactique et la stratégie pour pousser notre poulain, c'est la mobilisation, la conviction, la rencontre, le porte-à-porte pour que ceux qui hésitent n'hésitent plus et ceux qui sont déterminés aient une détermination exponentielle", a ajouté M. Kouyaté.

Le leader du PEDN a plaidé pour une campagne apaisée et responsable lors du second tour, pour éviter les dérives enregistrées lors des élections du 27 juin 2010.


"Les premiers tours semblent laisser quelques traces. Je souhaite que ces traces disparaissent le plus rapidement possible.(...) Pendant le premier tour, il y a eu des morts. Nous nous sommes traités de tous les noms. Mais, une fois que cela est terminé, nous devons faire face au destin de ce peuple", plaide Lansana Kouyaté. 

Parlant de leur adversaire Cellou Dalein Diallo de l'UFDG, le leader du PEDN a souhaité une victoire dans le fair-play de son alliance avec Alpha Condé pour préserver la paix et l'unité nationale.

"Je ne veux pas trop parler des autres(Ndlr: Cellou Dalein Diallo et ses alliés), mais je sais que nous avons la volonté de gagner dans la paix et la sérénité. Ceux qui ont peur, c'est ceux qui créent l'incitation à la violence", conclu M.Kouyaté.

A noter que l'ancien premier ministre séjourne dans la capitale ivoirienne depuis mardi dernier.Au cours de sa visite, Lansana Kouyaté va rencontrer les militants des partis de la coalition d'Alpha Condé avant de tenir plusieurs meetings dans les quartiers populaires d'Abdijan.

Mamadou Camara

Repost 0
Published by Mamadou CAMARA - dans Activités politiques
commenter cet article
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 14:46


cellou-copie-1.jpg




Le candidat de l'Union des forces démocratiques de Guinée(UFDG), Cellou Dalein Diallo a signé mercredi un accord d'alliance avec une douzaine de partis politiques, a constaté Africaguinee.com.

En prélude du second tour de la présidentielle, ces partis politiques ont tenu à apporter leur soutien au candidat Cellou Dalein Diallo face à son adversaire, Alpha Condé du Rassemblement du peuple de Guinée.

Au nom de son alliance, Cellou Dalein Diallo a estimé que la qualité des hommes vaut mieux que la quantité.

"On ne s'intéresse pas trop à la quantité des partis, mais surtout à la qualité des partis", dit-il.

Le candidat de l'UFDG se dit optimiste quand à sa victoire grâce à la qualité de son alliance.

Par ailleurs, Cellou Dalein Diallo a fustigé l'attitude de ces adversaires qu'il accuse de faire une campagne irresponsable.

"C’est parce que nos adversaires sont convaincus qu’ils sont perdants que nous allons nous attendre à une campagne irresponsable de leur part’’, regrette le candidat de l'UFDG avant d'ajouter:"Leur souci, c'est comment faire pour changer l’ordre du premier tour par la fraude, la désinformation, l’intoxication, et même la déformation des faits’’.

Mardi, l'alliance de Cellou Dalein Diallo a exigé la neutralité du gouvernement et l'indépendance de la CENI dans l'organisation du second tour de la présidentielle, prévu le 19 septembre prochain.

Pour le Rassemblement du peuple de Guinée(RPG)d'Alpha Condé, plusieurs cadres de la CENI dont son président Ben Sékou Sylla sont soupçonnés de fraudes lors du premier tour des élections le 27 juin.

Nous y reviendrons.

Mamadou Camara
Repost 0
Published by Mamadou CAMARA - dans Activités politiques
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 20:03

La recevabilité de la candidature de Me Abdoulaye Wade n'est pas la bienvenue du côté de l'opposition. Elle rejette en bloc toute possibilité pour Wade de se représenter. Cela en attendant la décision des Cinq sages du Conseil constitutionnel en cas de saisine sur la question.


Le débat sur la recevabilité de la candidature de Me Abdoulaye Wade en 2012 semble être clos. Du moins, les professeurs de Droit public sénégalais ont presque accordé leurs violons pour rejeter toute possibilité constitutionnelle donnée à Me Wade de se représenter en 2012. Les raisons de cette impossibilité constitutionnelle sont liées au fait qu'il aura épuisé ses deux mandats. La Constitution ne lui permet plus de se représenter une troisième fois. Prenant la balle au rebond, la classe politique, notamment certains responsables des partis membres de la coalition «Benno Siggil Sénégal», est du même avis que les constitutionnalistes. Ils vont plus loin. Magatte Thiam, secrétaire général du Parti de l'indépendance et du travail (Pit), exprimant un avis personnel en attendant que son parti se prononce officiellement sur la question, a laissé entendre que pour «toutes les raisons du monde, Wade ne devait pas se représenter en 2012».

Du côté du Parti socialiste (Ps), les camarades d'Ousmane Tanor Dieng, crachent également sur cette candidature de Wade en 2012. Le porte-parole adjoint du Ps, Abdoulaye Wilane pense que cette question relève d'une curiosité, pour reprendre l'ambassadeur Ruffin. À l'en croire, le sens et la signification de cette sortie de Ruffin n'est pas loin de ce que les juristes viennent de dire. Et, dit-il, bien avant les juristes et l'ambassadeur Ruffin, dans le camp présidentiel, les rares patriotes qui y restent encore sont conscients du désordre et de la fissure qui règnent au Pds. Quand en 2009, Wade a annoncé sa candidature, c'était, dit-il, pour éviter l'hémorragie et les coups de boutoir de « Benno Siggil Sénégal ». C'est pourquoi, martèle-t-il, le Ps invite le peuple sénégalais dans toutes ses composantes à refuser la confiscation du pouvoir par le tripatouillage de la Constitution par Me Abdoulaye Wade.

Pour sa part, le secrétaire général du Mouvement pour le socialisme et l'unité (Msu), Massène Niang disqualifie d'abord Me Abdoulaye Wade de la course au pouvoir en 2012 pour son âge. Ensuite, dit-il, Wade ne peut se représenter à l'élection présidentielle, parce qu'il a déçu les Sénégalais. Pis, ajoute-t-il : «Wade risque même sa vie en parcourant le Sénégal pour demander leurs suffrages en 2012». Pour M. Niang, si Wade a déclaré sa candidature en 2012 c'est pour simplement maintenir son parti intact. Parce que, fait-il savoir, si Wade ne déclarait pas sa candidature en 2012, ce serait la débandade au Pds, avec des candidats à la pelle.

À côté, des observateurs pensent qu'au-delà de ces réactions d'hommes politiques, la question qui se pose est celle-ci : comment les cinq sages, en cas de saisine, vont interpréter les dispositions de la Constitution à ce sujet ? C'est une question, disent-ils, très délicate que le Conseil constitutionnel devrait trancher. Et il y va de la crédibilité et de l'honneur des membres de cette juridiction. Dans pareils cas, renseignent-ils, ces derniers peuvent même faire recours aux actes préparatoires de la Constitution. Et même entendre la commission ad hoc qui a rédigé la Constitution pour lui demander ce qu'elle pensait en rédigeant cet article. Cela pour connaître l'esprit de la loi, parce que la lettre de celle-ci est floue sur la question.

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 



Repost 0
Published by Harouna FALL - dans Activités politiques
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 18:38
jean-marie_dor.jpg

En violation des dispositions de l’article 156, alinéa 2 de constitution : « Le président de la République par intérim assumant la transition ne peut, en aucune façon et sous quelque forme que ce soit, modifier la Constitution, le code électoral, la loi relative aux partis politiques et la loi fixant le régime des associations et de la presse», le premier Ministre   Jean marie Doré s'apprête à introduire un projet de loi retirant  l'organisation du second tour à la CENI au profit du MATAP. 

Ci-dessous le decret portant modification  de la constitution et du code électorale relatif à l'organisation et la supervision des élections...


ORDONNANCE N°………………..PRG/SGG/2010

Portant modification de la Constitution et du Code électoral, relative à l’organisation et la supervision des élections

Le Président de la Transition

Président de la République par intérim

Vu la Constitution, notamment en son article 2 ;

Vu le Communiqué N° 001/CNDD du 23 décembre 2008, portant prise effective du pouvoir par le Conseil National pour la Démocratie et le Développement, Suspension de la Constitution et Dissolution du Gouvernement ;

Vu le Code électoral, notamment en son article 2

Vu les Accords de Ouagadougou en date du 19 janvier 2010 sur la sortie de crise politique en République de Guinée ;

Vu le Décret D/2010/001/PRG/CNDD/SGG du 19 janvier 2010, portant nomination du Premier ministre, Chef du Gouvernement d’Union Nationale de Transition,

Vu le Décret D/2010/003/PRG/CNDD/SGG du 03 février 2010, portant restructuration du Gouvernement ;

Vu le Décret D/2010/005/PRG/CNDD/SGG du 15 février 2010, portant nomination des membres du Gouvernement d’Union Nationale de Transition ;

DECRETE

Article 1er : La Constitution en son article 2 stipule que : « la souveraineté nationale appartient au Peuple qui l’exerce par ses représentants élus ou par voie de référendum.

Aucun individu, aucune fraction du peuple ne peut s’en attribuer l’exercice.

Le suffrage est universel, direct, égal et secret.

Dans les conditions déterminées par la Loi, sont « lecteurs tous les citoyens guinéens majeurs, de l’un et de l’autre sexe, jouissant de leurs droits civils et politiques.

Les élections sont organisées et supervisées par une Commission Electorale Nationale  Indépendante.

La souveraineté s’exerce conformément à la présente constitution qui est la loi suprême de l’Etat.

« Toute loi, tout texte réglementaire et acte administratif contraires à ses dispositions sont nuls et de nul effet.

« Le principe de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs est consacré ».

Est modifié comme suit :

« La souveraineté nationale appartient au Peuple qui l’exerce par ses représentants élus ou par voie de référendum.

« Aucun individu, aucune fraction du peuple ne peut s’en attribuer l’exercice.

« Le suffrage est universel, direct, égal et secret.

« Dans les conditions déterminées par la loi, sont électeurs tous les citoyens guinéens majeurs, de l’un et de l’autre sexe, jouissant de leurs droits civils et politiques.

« Les élections sont organisées et supervisées conjointement par le Ministère de l’Administration du Territoire et des Affaires Politiques (MATAP) et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

« La souveraineté s’exerce conformément à la présente constitution qui est la loi suprême de l’Etat.

« Toute loi, tout texte réglementaire et acte administratif contraire à ses dispositions sont nuls et de nul effet.

« Le principe de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs est consacré ».

Le Code électorale en son article 2 stipule que : « La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) est chargé de l’organisation du scrutin avec l’appui des départements ministériels concernés ».

Est modifié comme suit :

« Le Ministre de l’Administration du Territoire et des Affaires Politiques (MATAP) et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) sont chargés conjointement de l’organisation et de la supervision des élections ».

A ce titre, la CENI est notamment chargé de l’installation des bureaux de vote, du déroulement du scrutin et de la supervision de vote, ainsi que de la proclamation des résultats provisoires.

Le Ministère de l’Administration du Territoire et des Affaires Politiques (MATAP), en ce qui le concerne, est chargé de l’assistance technique à la CENI en matière d’audit du système informatique afin de s’assurer de la fiabilité de la gestion du fichier électoral, du découpage des bureaux de vote conformément aux localités et de la sécurisation des résultats du scrutin, d’apporter l’appui nécessaire pour le transport du matériel électoral (urnes, isoloirs et autres) ainsi que l’acheminement des procès verbaux vers les points de centralisation.

Le 2 : Le présent décret qui abroge toutes dispositions antérieures contraires sera publié au journal officiel de la République.

Général d’Armée Sékouba Konaté

Président de la Transition

Président de la République par Intérim

Ministre de la Défense Nationale




Repost 0
Published by somborynews - dans Activités politiques
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 18:28

alpha

 

C'est hier nuit du mardi 17 août 2010 que la rédaction du site Somborynews a été informée de la présence du leader du RPG en France ; information sur laquelle notre source reste très ferme quant à sa véracité.

Le professeur Alpha Condé l'un des finalistes du second tour de l'élection présidentielle guinéenne serait  arrivé  en  France le lundi 16 août 2010 en provenance de Ouagadougou. Nous n'avons aucune information sur les raisons de sa présence en France, encore moins sur la durée de son séjour parisien.

Ce voyage du professeur Alpha Condé  et ceux  des messieurs : CellouDalein Diallo sur le Sénégal, François Lonsény Fall  sur les Etats-Unis et de  Sidya Touré  sur la  France  sont de nature à laisser  penser  que les acteurs politiques du second tour ne se laissent aucun temps de repos malgré la longueur  du temps qui nous sépare de la présidentielle prévue pour le 19 septembre 2010.

 

 

Affaire à suivre ……..

Repost 0
Published by somborynews - dans Activités politiques
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 18:20

DALIN




Après l'entretien qui lui a été accodé par les chefs d’Etat libérien et sierra léonais, le Président de L'UFDG El Cellou Dalein DIALLO, grand vainqueur du premier tour, s'est prêté aux questions de notre reporter basé à Conakry. Au cours de cette interview, le Président de l'UFDG explique les dispositions prises pour la tenue du second tour de la présidentielle en Guinée…


Africaguinée.com: M le Président, vous sortez d'un entretien avec les présidents du Liberia et de la Sierra Leone, est ce que nous pouvons savoir ce qui a été dit?

El Cellou Dalein DIALLO:
 Les Chefs d'Etat m'ont encouragé à faire preuve de retenue, d'éviter à la Guinée la violence. De faire en sorte que les élections, le second tour se déroule en tout cas dans de bonnes conditions comme ce qui fut le cas pour le premier tour. Ils ont insisté sur la nécessité d'accepter les résultats qui vont être issus des urnes, ils ont cherché à savoir si à mes yeux il y avait des risques encore qui pesaient encore sur le processus.


Je leur aie dis oui, il y a des rumeurs persistantes selon lesquelles M le Premier Ministre envisagerait de faire modifier la constitution afin de donner au MATAP des pouvoirs plus élargis quand à l'organisation de ce second tour. J'ai estimé que c'étaient des risques réels et qu'il serait bon que l'attention des autorités soit attirée sur la nécessité de respecter la date et de ne pas modifier la constitution entre les deux tours. Ce n'est pas crédible et cela ne sera pas acceptable pour l'UFDG.

Avec la participation du MATAP à l'organisation du second tour, qu'elle est la réaction de l'UFDG?

Écoutez, je suis convaincu que la sagesse prévaudra, mais l'UFDG n'acceptera pas qu'ont changent l'arbitre au cours du match le trio arbitral doit être le même.Pour la CENI, on doit faire en sorte qu'elle exécute bien les tâches qui lui sont confiées dans le respect de la transparence souhaitée pour conférer à ce scrutin la crédibilité recherchée. Mais, on ne peut pas entre les deux tours modifier la constitution et donner au MATAP des pouvoirs dévolus à la CENI, surtout que ces pouvoirs lui sont donnés par la constitution. La CENI n'est pas la structure consensuelle d'avant, c'est une structure dont le rôle est reconnu par la constitution et qui rend cette CENI seule responsable de l'organisation des élections et des référendums dans notre pays.

Avec le score de plus de 43% au scrutin du premier tour, est-ce-que vous êtes optimiste de remporter le second tour avec cet écart? 

Bien entendu, avec ce score plus que confortable avec les alliances que j'ai conclues, je n'aie pas de raisons de m'inquiéter pour le second tour. C'est pourquoi, je suis pressé qu'il se tienne et dans le respect des règles prévues pour l'organisation des élections dans notre pays.




Repost 0
Published by Propos recueillis par CAMARA Mamadouba Sanoussi - dans Activités politiques
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 13:33
alpha conde



Le Rassemblement du peuple de Guinée(RPG)a dénoncé lundi la campagne de dénigrement contre leader de l'Alliance "Arc-en-ciel", Alpha Condé, suite à la diffusion des images de l'ex chef de la junte Capitaine Moussa Dadis Camara, accusant le candidat du RPG.Nous vous livrons cette réaction officielle du RPG d'Alpha Condé...

Communiqué du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG):Halte aux marchands de la haine!

Depuis quelques semaines, des DVD circulent en Guinée notamment en Guinée Forestière où des milliers de copies inondent le marché. Ces DVD rapportent un témoignage du capitaine Moussa Dadis Camara sur le professeur Alpha Condé. Un véritable montage qui ne situe pas le contexte de l’entretien que TELESUD a eu avec le président du CNDD. Dans la presse locale, les sites internet, les SMS, on assiste à un véritable appel à la haine raciale, et tout est mis en œuvre pour opposer les ethnies. Faut-il vraiment s`attarder sur ce que certains sites écrivent ou sur le contenu de ces DVD ? D`une part, non, car il est clair que leurs écrits ne nous avancent en rien. D`autre part, il est intéressant de savoir qui se cachent derrière ces DVD et ces écrits incendiaires qu`ils n`osent même pas signer et quel serait leur objectif ultime.

La haine est un sentiment, une vulgarité de l’affect, une pauvre émotion, une vulgaire et vilaine réaction tripale qui abaisse l’être humain au niveau animal et qui ne peut tenir lieu de pensée, encore moins permettre à une argumentation de se construire, ni à un raisonnement d’émerger sous peine de se voir qualifier de "crapule" intellectuelle ! Quand on essaye de comprendre l’objectif visé par ces DVD et certains articles du même registre, on se rend à l`évidence que ce que ces gens cherchent n`est autre chose que d’empêcher la tenue des élections. C`est tellement flagrant que ça ne demande pas une minute pour découvrir qui se cache derrière cette haine viscérale contre le président Alpha Condé.

Sentant leur échec inévitable au deuxième tour, dans un calcul machiavélique, ils essayent de diviser les Guinéens, mettre le feu au pays, pensant ainsi que tout sera repris, qu’ils auront le temps et les moyens d’éliminer leur adversaire, tisser des alliances qui leur permettront de passer lors d’un autre premier tour. Peine perdue, le peuple de Guinée reste vigilant. Le salut de la Guinée ne viendra pas de l`extérieur mais des Guinéens eux-mêmes et tant que les uns s`évertueront à détruire tout ce que les autres édifient, on peut facilement envisager de longues années de souffrance encore.

Des montages grossiers, des insultes et autres bassesses sont publiés sur des sites, juste pour se décharger de la colère et de la haine que l’UFDG et ses alliés ont contre l’alliance Arc-en-ciel. C`est plutôt honteux pour ce parti qui n`hésite plus à manipuler les images du Président Dadis Camara juste pour le salir. Bien que tout ce que ce parti distille soit totalement faux, cela montre bien que ces Guinéens préfèrent voir la Guinée brûler que la voir progresser.

Ce qui est une évidence, le mal n`a jamais triomphé sur le bien. C`est en fait dire que ceux qui souhaitent la paix et la prospérité du pays sont plus nombreux que les pyromanes. Les marchands d`illusions devraient se rendre à cette réalité et arrêter leur sale besogne. Le jeu démocratique ne se fait pas de cette façon et la population guinéenne se moque éperdument de tels comportements qui n`honorent ni le pays qui a vu naître ces ingrats, ni leurs auteurs. Les élections auront bel et bien lieu le 19 septembre et tant pis pour ceux qui n’ont pas intégré cette évidence.

Comme l’a dit un grand Africain : ‘’La paix n’est pas un mot, c’est un comportement’’. Le professeur Alpha Condé est d’abord et surtout un patriarche et un sage, il prône la réconciliation de tous les Guinéens.

ENSEMBLE, CHANGEONS LA GUINEE !

La Directrice de la Communication

Madame Martine I. Condé

Repost 0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 02:35
Junior_Dadis.jpg

Cette triste nouvelle vient de parvenir à la rédaction de Somborynews, Moriba Junior Dadis Camara a perdu la vie dans une noyade hier lundi 16 aout à Montréal. L’ainé de la fratrie Dadis vivait au pays d’érable où il poursuivait ses études d’université. Nous n’avons pas eu les détails sur les circonstances de ce décès tragique, mais il semblerait que Dadis Junior s’est noyé dans sa piscine privée. Pour le moment rien n’est connu sur cette noyade, mais des questions se posent quant aux circonstances.

En effet, comment un jeune homme universitaire de son état s’est il retrouvé inanimé dans une piscine qu’il pratiquait au quotidien ? Etait-il seul ou accompagné ? Et si oui quel a été le rôle de ces personnes qui étaient là avec lui. Autre question, sommes toutes, logique est celle de savoir si Dadis Junior n’a pas été victime de vengeance ou de règlement de compte ? On sait que la famille Dadis est quelque peu menacée depuis le 28 septembre. En tout cas, les résultats de l’enquête sont attendus avec impatience et nous espérons que ce décès pourra relancer les enquêtes sur les autres Guinéens qui décèdent en occident notamment celui d’Ibrahima Sylla lâchement assassiné à Marseille en France depuis 2007. Ce décès n’a jamais été élucidé parce que l’ambassade de Guinée à Paris est aussi passive que l’eau qui stagne.

Pour l’heure, toute l’équipe de Somborynews,  s’associe à la douleur de la famille éplorée. Nous compatissons à leur douleur et nous présentons à la famille, aux amis et aux proches, nos condoléances les plus attristées.

Au delà des oppositions politiques, les facteurs humains existent et sont ceux qui rapprochent les fils d’Adam. Pendant cette période difficile nous espérons que le capitaine Moussa Dadis Camara ,Président de la République de Guinée, saura trouver la force physique et mentale pour faire face à cette douloureuse épreuve.

Nous sommes sincèrement affectés.

Abdoulaye CAMARA

Repost 0
Published by Abdoulaye CAMARA - dans Activités politiques
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 02:30

 

abe.jpg

Monsieur le directeur de publication,

Nous venons par la présente vous demander de bien vouloir publier sur votre site Guinée24, le démenti des sages, fils et filles de Kindia par rapport à un article signé de votre correspondant local dans notre Préfecture

 

En effet, Monsieur le Directeur à la date du 30Juillet 2010, un article paru sur votre site faisait état d'un compte rendu d'une réunion qui s'est tenue à Tafory qui, non seulement conférait un faux titre de « Président de la coordination de la Basse Côte » à notre vénéré premier Iman, Elhadj Mamoudou Camara, mais aussi lui prêtait des propos mensongers qu’il aurait tenus à l'encontre de notre frère Mr A B Sylla par rapport à son ralliement à l'U.F.D.G. 

 

De surcroît, cet article attribue dés consignes de vote à nos sages de Kindia sans tenir compte de la neutralité et de 1'honorabilité qui ont toujours caractérisés nos religieux à Kindia et dont la ligne de conduite sociopolitique basée sur l'unité nationale n'échappe à personne.

 

C'est pour nous l'occasion de lancer un appel pressant à nos politiciens afin qu'ils épargnent nos religieux des tracasseries de l'ethnocentrisme incompatibles avec leur foi.

 

C'est pourquoi le Conseil des sages et ressortissants de Kindia a été mandaté par nos parents, fils et résidents de condamner avec la dernière énergie ces actes de déstabilisation de nos valeurs ancestrales et à inviter les auteurs à la retenue et à l'arrêt pur et simple de ces agissements.

 

Les fils, résidents et ressortissants de Kindia se réjouissent de l’œuvre de solidarité et de convivialité qui caractérise le climat social dans leur contrée où toutes les ethnies vivent en parfaite symbiose, depuis belles lurettes.

 

Ils tiennent à préciser et ce, sur recommandation ferme de Elhadj Mamoudou, premier iman de la Préfecture, au cours d'une réunion qui s'est tenue le dimanche 01 août 2010 à Tafory que Mr A B Sylla demeure est leur fils et qu'il ne sera jamais rejeté par les siens. Mais de surcroit, ils indiquent que leur prière est que le bon Dieu donne à la Guinée un Président capable de faire le bonheur de ce pays quelque soit son ethnie. .

 

Aussi et en raison de l'absence temporaire de notre frère A B Sylla, nos sages ne manqueront pas de le convier à une rencontre dès son retour afin de recueillir ses explications sur les raisons de son choix, dans la prise de décision allant dans le sens de l'intérêt de notre cher pays. 

 

Enfin Monsieur le Directeur, comprenant les tenants et les aboutissements de ces actes de manipulation de nos honnêtes parents, nous osons espérer que la publication de ce démenti se fera sans délai.

Dans cette attente, nous vous prions de croire à l'expression de nos remerciements anticipés.

 

POUR LE CONSEIL DES SAGES

ELHADJ Abdoulaye Sylla

 

 

 

 

 



Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 23:25

 

sidia-dalein-abbee.png

Hier dimanche, le président de la NGR Abe Sylla et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG ont été les hôtes des sages de Kindia qui étaient massivement mobilisés pour participer à la présentation officielle du président de l’UFDG aux sages de la Cité de Manga Kindy, a constaté Guineenews©.

Cette présentation a eu lieu dans la grande mosquée de la ville sous la haute autorité du premier imam, El Hadj Mamoudou Camara et le doyen des sages El Hadj Momo Camara.

Accompagnés d’une délégation d’une cinquantaine de personnes, Abe Sylla et Cellou Dalein Diallo ont été accueillis avec chaleur par les bureaux fédéraux des partis alliés à l’UFDG et quelques militants et sympathisants, qui malgré le mois de carême et l’interdiction de tenir des meetings sur la place publique, sont massivement sortis pour prouver leur adhésion à l’alliance scellée entre la NGR, l’UFR, le PUP, la GECI et l’UFDG pour « faire élire El Hadj Cellou Dalein Diallo au second tour de la présidentielle. ».

D’entrée de jeu, l’honneur a été donné au Secrétaire général de la NGR, David Camara, de présenter les membres de la délégation, avant de donner la parole à Abe Sylla pour présenter officiellement son allié et donner les raisons du choix de Cellou Dalein Diallo pour le second tour de la présidentielle.

En s’adressant aux sages de Kindia, Abe Sylla a donné avec détails les raisons de son alliance à l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

« Chers sages et imams de Kindia, nous sommes venus vous voir ici pour vous présenter notre ami, allié et partenaire, qui sera le futur président de la République de Guinée.

Quand j’étais venu pour vous remercier après le premier tour de la présidentielle, je vous avais dit que retournerai pour vous informer du choix fait entre les deux candidats qualifiés pour le second tour. Le vendredi dernier, j’étais venu saluer les sages pour les informer que je reviendrai aujourd’hui (dimanche) pour leur présenter et confier le candidat que mon parti et moi avons choisi pour le deuxième tour. Ce candidat s’appelle Cellou Dalein Diallo, le président de l’UFDG. », a dit Abe Sylla.

« Nous l’avons choisi, parce que c’est lui qui a décidé de prendre en compte notre projet de société dans le futur gouvernement, afin qu’on puisse aider le peuple de Guinée, les populations de la Basse Côte et de la préfecture de Kindia. 

Pour terminer, je vous inviterais à sortir massivement le 19 septembre prochain, afin d’élire Cellou Dalein Diallo comme quatrième président de la République de Guinée, parce que la NGR de Abe Sylla a vu qu’il est le meilleur candidat. », a précisé le président de la NGR.

Très ému par le message de son allié Abe Sylla, Cellou Dalein Diallo a remercié la population de Kindia pour son score du premier tour, avant d’inviter les bureaux fédéraux des partis alliés à se mettre ensemble ‘’pour sortir la Guinée de la misère et de la marginalisation’’. 

« Nous invitons les militants de l’UFDG et ses alliés à se mettre ensemble pour travailler pour la Guinée, parce que notre alliance constitue l’espoir de la Guinée d’aujourd’hui. Nous sommes convaincus de ne pas décevoir votre confiance pour sortir la Guinée de la misère et de la marginalisation. Nous sommes également convaincus qu’avec nos alliés, nous pourrons réussir toutes les entreprises que nous allons promouvoir et consolider l’unité et la fraternité entre les guinéens et promouvoir également un développement économique pour tous les enfants de ce pays. » a-t-il affirmé. 

« Abe Sylla a bien fait de m’inviter à Kindia, parce que s’il est né à Kindia, nous sommes tous nés à Kindia, et lui et moi. Car, nous sommes réunis au sein de cette alliance pas en tant que soussous, peuls ou djakankés, mais nous nous sommes réunis en tant que guinéens soucieux du devenir et de l’unité de notre nation, afin de promouvoir un développement véritable au profit de tous les fils de ce pays. 

Dans notre alliance, nous nous faisons confiance, car nous savons que nous allons travailler dans la confiance et dans le respect pour sortir notre pays de la misère et de la marginalisation. Nous avons de l’expérience, des talents, de l’énergie et de la volonté pour travailler pour ce pays. 

Donc, avec cette alliance, il n’y a pas de raison de faire rapidement de la Guinée, un pays émergent et que la misère que nous connaissons aujourd’hui soit un vieux souvenir. », a conclu Cellou Dalein Diallo.

Et au porte-parole des sages de Kindia, El Hadj Kabiné Camara de rassurer leurs hôtes: « Nous avons écouté notre frère et fils Ibrahima Abe Sylla concernant son alliance avec le parti d’El Hadj Cellou Dalein Diallo. Nous lui disons que nous avons écouté et compris leur message. A notre tour, nous allons aussi informer les populations de Kania pour leur transmettre votre commission. Au nom des sages de Kindia, nous disons d’avance à Ibrahima Abe Sylla que les sages de la cité des agrumes soutiennent son choix. »

Quant au représentant du PUP et des sages de Coyah, il soutient : « Aujourd’hui à Coyah, nous ne parlons que d’Abe Sylla, de Sidya Touré, du PUP et de Cellou Dalein Diallo dont nous approuvons et soutenons l’alliance. Alors, le 19 septembre prochain, levons-nous comme un seul homme pour élire massivement El hadj Cellou Dalein Diallo comme président de a République de Guinée. ».

« Nous populations de la Basse Côte, refusons la division que veulent instaurer entre nous, ceux qui veulent nous sacrifier. Car, ces sages assis ici, ne fondent leur espoir que sur vous les jeunes et femmes. », a renchéri le représentant du PUP.

« Abe Sylla appartient à Kindia qui lui appartient aussi. La préfecture de Kindia ne l’échangera contre quoi que ce soit. Toute chose qu’il enverra pour Kindia, nous le prenons sans nous poser trop de questions. Alors, chers frères et sœurs, Abe Sylla est une chance pour la ville de Kindia qu’il ne faut pas rater, car d’autres ont besoin de lui comme du diamant dans une mine. », a précisé El hadj Mamoudou Camara, premier imam de la préfecture de Kindia.

« cette visite de Abe Sylla avec Cellou Dalein Diallo vient apporter un démenti cinglant à ceux qui disaient qu’il était interdit de séjour à Kindia où ses grands parents sont les autochtones », lance le Dr Faya Millimono, Directeur de campagne de la NGR.

A la fin de la rencontre clôturée par des bénédictions dites pour la paix et l’unité nationale, les sages ont demandé à Abe Sylla de revenir très prochainement avec tous ses alliés pour transmettre officiellement le message des populations et ses environs avant l’ouverture officielle de la campagne électorale du second tour de la présidentielle du 19 septembre prochain.

Compte rendu de Boua Kouyaté

Repost 0

NOS PATENAIRES


logo.cmsea.gif

Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance,

de l'Adolescence et des Adultes

    eps.cmsea.woippy@wanadoo.fr

                     Metz / France